Dépressif après le 21 avril 2002, Jean-Luc Mélenchon écoutait Carla Bruni

Publié à 19h11, le 09 mai 2016 , Modifié à 19h29, le 09 mai 2016

Dépressif après le 21 avril 2002, Jean-Luc Mélenchon écoutait Carla Bruni
Jean-Luc Mélenchon adore écouter Alors on danse de Stromae. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

QUELQU’UN M’A DIT - "Paraît que le bonheur est à portée de main". Des paroles d’une chanson bien connue et qui plaisent beaucoup à Jean-Luc Mélenchon. Dans un documentaire présenté par Mireille Dumas et diffusé lundi 9 mai sur France 3 (à 20h55), cinq acteurs politiques - Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, François Bayrou, Rachida Dati et Jean-Luc Mélenchon - se confient en chansons. On y apprend que le député européen est un grand fan de la chanson Quelqu’un m’a dit de Carla Bruni.

Nous sommes au lendemain du 21 avril 2002. Après l’élimination de Lionel Jospin au premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, à l’époque socialiste, traverse une longue dépression. Une période pendant laquelle il a apprécié écouter Quelqu’un m’a dit, "une chanson douce , tranquille" :

"

Je n’arrivais même pas à faire mon lit. La dépression est une véritable maladie pendant laquelle on souffre énormément […] Quelqu’un m’a dit est une chanson douce, tranquille. Quand on est en dépression, on a envie qu'on vous chuchote à l'oreille, pas qu'on vous crie dessus.

"

Le cofondateur du Parti de gauche adore aussi écouter Alors on danse de Stromae. "La force que dégage cet homme…", lâche-t-il, admiratif.

Dans ce documentaire, on apprend aussi que Cécile Duflot raffole des chansons d’Amel Bent, au point d’avoir adopté le refrain de Ma philosophie comme sonnerie de téléphone portable. Rachida Dati, elle, vibre pour Michel Sardou. Et François Bayrou a puisé beaucoup d’énergie dans I will survive de Gloria Gaynor pour vaincre son bégaiement.

Voici quelques extraits de l'émission Ils connaissent la chanson : 


Du rab sur le Lab

PlusPlus