Des élus LREM, PS et LR dénoncent "l’ignominie antisémite" après la nouvelle profanation de la stèle en mémoire de Ilan Halimi

Publié à 06h46, le 02 novembre 2017 , Modifié à 06h48, le 02 novembre 2017

Des élus LREM, PS et LR dénoncent "l’ignominie antisémite" après la nouvelle profanation de la stèle en mémoire de Ilan Halimi
montage le lab

 

La stèle en hommage à Ilan Halimi, installée en 2011, dans le parc Richelieu de la ville de Bagneux, dans les Hauts-des-Seine, a été dégradée dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, provoquant la colère de la maire de la ville et d'habitants. C'est dans cette ville que le jeune homme, de confession juive, avait été enlevé, séquestré dans une cave et torturé à mort par "le gang des barbares" en 2006.  La plaque avait déjà été vandalisée en mai 2015 et remplacée. Les coupables n'avaient pas été retrouvés.

Le ministre de l'Intérieur a dénoncé sur twitter le 1er novembre un "acte lâche et odieux". Il a indiqué que "tout sera mis en oeuvre pour que les auteurs soient identifiés et que justice soit rendue."

Le président de l'Assemblée nationale dénonce les "barbares" qui s'acharnent contre la mémoire d'Ilan Halimi :   

 Pour Manuel Valls, ancien Premier ministre, il ne faut "rien laisser passer".

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France dénonce "un acte abject et honteux". Les députés LREM Aurélie Pradié et Hugues Renson ont réagi également :    

Pour Hugues Renson :"L’ignominie antisémite ne pèse rien face à la puissance de la mémoire d’ Ilan Halimi. Son souvenir la balayera".

 

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus