Diesel et nucléaire : la grosse offensive de Cécile Duflot contre Emmanuel Macron sur l’écologie

Publié à 12h02, le 05 août 2016 , Modifié à 12h02, le 05 août 2016

Diesel et nucléaire : la grosse offensive de Cécile Duflot contre Emmanuel Macron sur l’écologie
Cécile Duflot et Emmanuel Macron. © Montage Lab via AFP.

Économiquement, Cécile Duflot n’est pas sur la même ligne qu’Emmanuel Macron. Loin de là. Écologiquement aussi, les deux personnalités divergent. Alors, les dernières sorties du ministre de l’Economie sur le nucléaire et le diesel ont fait sortir de ses gonds et de la torpeur estivale de ce début août celle qui se verrait bien candidate à l’élection présidentielle de 2017.

Sur Twitter, deux jours de suite, les 4 et 5 août, la députée EELV de Paris s’est attaquée sur le terrain de l’écologie à celui qui semble également avoir des ambitions élyséennes.

1. Tout part d’une petite phrase d’Emmanuel Macron dans le JDD sur le nucléaire. "Le nucléaire est une industrie de souveraineté qui a fait ses preuves", affirme celui qui a dans son portefeuille ministériel l’industrie. Réponse de l’écolo :

"

La phrase d’Emmanuel Macron dans le JDD dimanche dernier est édifiante. ‘Circulez il n’y a rien à voir’.

"

Puis Cécile Duflot, visiblement bien remontée, poursuit sa saillie dans une série globale de six tweets soulignant que la réaction du gouvernement, qui voudrait cacher un rapport sur une France "100% renouvelables", est "désespérant de bêtise" :

"

Avec ce type d’attitude politique, la France risque une impasse énergétique majeure alors qu’il y a la possibilité de faire autrement. Le rapport sur la France 100% renouvelables existe. Première réaction du gouvernement : le cacher... c'est désespérant de bêtise.

"

Et l’ancienne ministre d’enchaîner, s’en prenant sans le dire à la "loi Macron" dont l'une des mesures emblématiques était la libéralisation des autocars :

"

Donc, le dérèglement climatique s'emballe et on programme aéroports, autoroutes, bus diesel et nucléaire ruineux

"

2. Rebelote le lendemain, ce vendredi 5 août. Cette fois-ci, Cécile Duflot réagit à une sortie d’Emmanuel Macron, en tournée pré-électorale dans l’Aveyron, défendant un diesel moderne et innovant. Ni une ni deux, l’écolo poursuit sa croisade et ironise :

"

Allez, dans une semaine, Emmanuel Macron annonce la réouverture des mines d’amiante…

"

Le tout accompagné des hashtags #diesel et #consternation avant de renchérir en ressortant une chronique de France Info sur un rapport enterré de 1983 expliquant que le diesel est dangereux.

Du rab sur le Lab

PlusPlus