ÉDITO - Portons la kippa

Publié à 20h37, le 12 janvier 2016 , Modifié à 07h32, le 13 janvier 2016

ÉDITO - Portons la kippa
Des juifs priant dans une synagogue près de Toulouse, en 2009 © ERIC CABANIS / AFP
Image Olivier Duhamel

Olivier Duhamel

Agnostique sinon athée, dépourvu de toute autorité, qu'il me soit permis de répondre à la recommandation du président du consistoire israélite de Marseille qui conseille "à la communauté juive de (la ville) provisoirement de ne pas porter la kippa".

Conseillons aux présidents de toutes sortes d'appeler samedi tous les Français de toutes les croyances et incroyances à porter la kippa.

Cette recommandation du consistoire israélite de Marseille intervient dans un climat de peur et de tension, au lendemain de l'agression à la machette d'un professeur juif.

Post-scriptum.

Mardi 12 janvier au soir, le grand rabbin de France, Haïm Korsia, a refusé de suivre le président du Consistoire marseillais et proposé nettement mieux : pour "rassurer l'ensemble des juifs de France" , il appelle "l'ensemble des supporters de l'OM a revêtir mercredi un couvre-chef".

Si nos politiques étaient plus réactifs, ils nous appelleraient eux à mettre ce samedi chapeau, casquette, foulard, kippa, n'importe quoi sur notre tête, pour contrer ceux qui l'ont perdue.



À LIRE SUR EUROPE1.FR :

Incitation à enlever la kippa : "une mesure ridicule malheureusement nécessaire"

Grand rabbin et Crif contre le renoncement à la kippa

Du rab sur le Lab

PlusPlus