Emmanuel Macron assure qu'il n'a "pas de contact" avec François Hollande

Publié à 20h41, le 12 avril 2017 , Modifié à 20h41, le 12 avril 2017

Emmanuel Macron assure qu'il n'a "pas de contact" avec François Hollande
© ALAIN JOCARD / AFP

Depuis le départ du gouvernement d'Emmanuel Macron, en août dernier, François Hollande et lui se sont croisés une fois, lors du dîner annuel du Crif, le 22 février dernier. Pour autant, selon Le Monde, le chef de l’Etat et l’ancien ministre de l’Economie"échangent toujours des SMS". Des conversations au cours desquelles François Hollande ne se priverait pas de donner son avis sur la campagne du candidat d’En Marche!

Interviewé par BFMTV juste avant son meeting commun avec le président du MoDem François Bayrou à Pau, ce mercredi 22 avril, Emmanuel Macron a pourtant assuré que François Hollande et lui avaient coupé les ponts. Il a déclaré :

 

 

Je n’ai pas de contact le président de la République. Je ne lui parle pas donc je ne suis pas celui qui peut le mieux faire l’exégèse de ses propos. Il y a eu une rupture. J’ai du respect pour l’homme et la fonction, je l’ai toujours dit, mais il y a eu une rupture quand j’ai quitté le gouvernement, quand j’ai monté mon mouvement et quand j’ai décidé d’être candidat.

Dans une interview au Monde, le 3 avril, Emmanuel Macron avait déjà rappelé qu’il avait "rompu" avec François Hollande en raison "de divergences de fond". Il a d’ailleurs attaqué à plusieurs reprises le président de la République le 6 avril lors de l’Emission politique. Ou comment tout faire pour ne pas être assimilé au bilan du quinquennat du chef de l’Etat, alors que François Fillon a rebaptisé Emmanuel Macron "Emmanuel Hollande".

Sauf coup de théâtre de dernière minute, François Hollande n’appellera pas à voter pour Emmanuel Macron ou le candidat du PS Benoît Hamon avant le premier tour de la présidentielle. Un tel soutien serait en effet de l'aveu-même du chef de l'Etat en privé contre-productif pour le candidat d’En Marche! Le président de la République se contente de donner quelques signaux envers son ancien protégé. Dans une interview au Point paru ce mercredi, François Hollande a ainsi évoqué "le besoin de renouvellement" de la vie politique. Il a estimé :

 

 

Quand Emmanuel Macron est venu me dire qu'il voulait lancer un mouvement, je ne l'ai pas découragé. Je considère que la politique a besoin de renouvellement et il n'y avait pas de raisons de s'opposer à sa tentative. Son pari d'être candidat m'a ensuite paru pour le moins audacieux.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus