Emmanuel Macron s’estime "plus utile" à la tête d’En marche qu’en tant que ministre de l’Économie

Publié à 21h02, le 30 août 2016 , Modifié à 21h02, le 30 août 2016

Emmanuel Macron s’estime "plus utile" à la tête d’En marche qu’en tant que ministre de l’Économie
© Montage Le Lab via captures d'écran TF1

C’est une question que se posent tous les politiques : que faire pour être utile ? Autrement dit : comment servir son pays ?

À l’entendre ce mardi 30 août sur TF1, Emmanuel Macron n’avait que l’embarras du choix. Il s’est donc posé la question : suis-je plus utile comme ministre de l’Économie ou comme leader de ma formation politique âgée d’à peine cinq mois ? La réponse se trouve dans sa démission, survenue en fin d’après-midi.

Une "décision grave" et "mûrement réfléchie", a-t-il déclaré sur la chaîne privée :

"

Pourquoi ? D’abord pour être libre de proposer, d’agir, de rassembler autour d’un projet que je veux porter avec d’autres pour notre pays. [...] Ensuite, pour être responsable de cette nouvelle offre politique. [...] Enfin, parce que c’est la meilleure façon d’être utile à mon pays. Lorsqu’il y a deux ans, quasiment jour pour jour le président de la République m’a appelé pour rejoindre son gouvernement, m’a fait cet honneur. J’ai réfléchi et je me suis posé cette question. J’espère et je pense avoir été utile à mon pays. Mais aujourd’hui, je suis plus utile à mon pays en conduisant cette démarche, en portant ce projet qu’en restant au gouvernement.

"

Ses détracteurs, qu’ils soient d’anciens collègues ou des cadres de l’opposition, pourraient bien rétorquer qu’il aurait été plus utile à son pays en se consacrant pleinement à sa tâche de ministre de l’Économie, plutôt qu’en menant en parallèle une corde de marcheur.

Mais sans le savoir, Emmanuel Macron a peut-être suscité chez certains ministres l’envie de créer leur propre formation pour être plus utile au pays.

Du rab sur le Lab

PlusPlus