En zone inondable, l'Elysée envisage un déménagement de la présidence au château de Vincennes

Publié à 10h24, le 03 juin 2016 , Modifié à 10h33, le 03 juin 2016

En zone inondable, l'Elysée envisage un déménagement de la présidence au château de Vincennes
François Hollande © Christophe Ena / AFP

BE SAFE - En pleine crue, la Seine devrait monter jusqu'à plus de 6 mètres à Paris ce vendredi 3 juin. L'Élysée situé en zone inondable, l'exécutif anticipe et prépare un plan de secours pour déménager la présidence en cas de montée des eaux. Direction le château de Vincennes.

Comme le révèle Le Point  ce vendredi 3 juin, le débordement de la Seine a amené le Premier ministre à déclencher le "plan de continuité gouvernemental en cas de crue majeure de la Seine à Paris". Un plan mis en place par Nicolas Sarkozy en 2010 lorsqu'il était encore chef d'État. Celui-ci prévoit notamment le déménagement de la présidence de la République à Vincennes.

Même si pour l'instant le déménagement n'est pas d'actualité, le SGDSN (Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale) a affirmé auprès du Point le 2 juin se tenir prêt :

"

On en est pas encore au stade [de déménager, NDLR.]. Pour l'instant, on veille à ce que tous les dispositifs soient prêts et que les différentes mesures puissent être appliquées pour assurer la continuité du travail gouvernemental. Cela consiste notamment à vérifier que le déménagement est possible, que les sites de repli sont prêts, et que le réseau de communication fonctionne en cas de crise.

"

Rénové en 2010, le château de Vincennes a secrètement été habilité d'équipements informatiques dernier cri pour être prêt à accueillir la présidence de la République.

Déjà en 1964, mais pour d'autres raisons, Charles de Gaulle, alors président de la République, envisageait de s'installer à Vincennes. Le chef d'État appréciait le caractère historique des lieux. Pour des raisons de proximité avec les autres ministères, l'idée n'a finalement jamais abouti.

Du rab sur le Lab

PlusPlus