Et pendant ce temps-là, Jean-Marie Le Pen rend hommage au fondateur de l'OAS

Publié à 17h12, le 03 juillet 2017 , Modifié à 14h25, le 26 décembre 2017

Et pendant ce temps-là, Jean-Marie Le Pen rend hommage au fondateur de l'OAS
Jean-Marie Le Pen. © JOEL SAGET / AFP

En ce lundi 3 juillet, jour de Congrès, alors qu'Emmanuel Macron a donné son *cap* devant les parlementaires réunis à Versailles, Jean-Marie Le Pen tweete :

 

Une affectueuse pensée pour le décès de notre camarade Jean-Jacques Susini. Condoléances très attristées à sa famille.

 

 

Une info donc : Jean-Jacques Susini est décédé. Ce dernier n'était rien d'autre que le fondateur de l'OAS, l'Organisation armée secrète qui lutta jusqu'à la fin pour que l'Algérie demeure française. Selon Le Monde, "l'ami de toujours" de Jean-Marie Le Pen, il restera célèbre pour avoir été condamné deux fois à mort, dont une fois pour une tentative d'attentat contre Charles de Gaulle.

Voilà, on n'a pas grand chose à en dire, alors, on pose ça là.

 

 A LIRE AUSSI SUR LE LAB
Emmanuel Macron accuse les députés LFI et PCF de "désertion" en boycottant le Congrès
Affaires : Macron appelle la presse à "en finir avec cette chasse à l'homme" après le vote de la loi moralisation
Dès le début de son discours devant le Congrès, Macron étrille les années Sarkozy et Hollande

Du rab sur le Lab

PlusPlus