Et soudain, Nicolas Sarkozy apparaît sur le Tour de France pour dire qu'il trouve "gênant" les "chutes" et y voit "un côté un peu voyeuriste"

Publié à 18h09, le 09 juillet 2017 , Modifié à 14h30, le 26 décembre 2017

Et soudain, Nicolas Sarkozy apparaît sur le Tour de France pour dire qu'il trouve "gênant" les "chutes" et y voit "un côté un peu voyeuriste"
Nicolas Sarkozy. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

#VÉLOPOLITIQUE - Analogie, nom féminin : rapport existant entre des choses ou entre des personnes qui présentent des caractères communs. Ce dimanche 9 juillet, la neuvième étape du Tour de France, entre Nantua et Chambéry, a été des plus disputée. La journée a notamment été marquée par la violente chute de Richie Porte, évacué en ambulance.

A la fin de l'étape, les téléspectateurs ont eu la surprise de voir Nicolas Sarkozy apparaître sur leur écran de télé. Interview exclusive de France 2, pour un débrief de cette étape avec l'ancien président de la République, en ces termes :

 

"

Je ne sais pas si elle était folle [cette étape] mais il y avait de quoi vibrer. [...] C'était une étape fantastique avec beaucoup de drames. Ces chutes... On est toujours un peu gêné de voir ça. Il y a un côté un peu voyeuriste. Bien sûr c'est l'actualité, bien sûr c'est la course, bien sûr on sait que dans une course, il y a des drames. Mais c'est quand même un peu gênant et j'espère que pour Richie Porte ça ne sera pas trop grave.

"

 

 

Fin connaisseur du Tour —Nicolas Sarkozy rappelle qu'il suit la Grande boucle depuis "Jan Janssen et Van Springel", c'était en 1968 et l'ex-Président avait alors 23 ans—, il finit cette interview politico-sportive par cette sage réflexion : "Un mois de juillet sans le Tour de France, c'est pas un mois de juillet". Une des dernières sorties de Nicolas Sarkozy, c'était à Barcelone, pour la "remontada" face au PSG. Mais surtout, ne voyez aucune analogie avec une quelconque situation politique.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB
Sarkozy persuadé qu'il n'aura rien à faire pour que la droite revienne vers lui en cas de défaite de Fillon
5 choses que vous ignoriez sur les talents de cycliste de Nicolas Sarkozy (et que vous auriez préféré ne jamais savoir)

Du rab sur le Lab

PlusPlus