Violences à Marseille : Bruno Le Roux dénonce le "mercantilisme" de l’UEFA

Publié à 11h14, le 13 juin 2016 , Modifié à 11h17, le 13 juin 2016

Violences à Marseille : Bruno Le Roux dénonce le "mercantilisme" de l’UEFA
Bruno Le Roux © Capture d'écran Public Sénat.

De nombreux incidents entre supporters, ou plutôt entre hooligans, notamment russes et anglais, ont émaillé les premiers jours de l’Euro 2016 de football débuté en France vendredi 10 juin. A qui la faute ? s’interrogent certains politiques.

Bruno Le Roux, lui, a une réponse : il rejette en partie la faute sur l’UEFA et son "mercantilisme". Invité de Territoires d’infos sur Sud Radio et Public Sénat ce lundi 13 juin, le député PS de Seine-Saint-Denis affirme que "l’Etat a pris toute la mesure du phénomène" tandis que "les pouvoirs publics se heurtent à la conception totalement mercantile d’une compétition telle que celle-ci de la part de l’UEFA".

Le patron des députés PS poursuit :

"

L’UEFA doit considérer que la question de la sécurité est primordiale par rapport à la question du bénéfice et des chiffres d’affaires. C’est à eux aussi d’assurer la sécurité dans les stades et de mettre les moyens pour cela.

"

Pour lui, le gouvernement et Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, ont bien géré la situation mais pas l’UEFA donc. L’instance européenne du football aurait privilégié l’aspect financier sur l’aspect sécurité. Et de renchérir : 

"

Dans les stades, c’est l’UEFA qui est responsable de la sécurité. Pour tout ce qui est de politique de vente autour des stades, ils ont imposé leurs règles. Ils ont privé, au stade de France, tous les commerçants de l’accès aux supporters. La conception mercantile d’une compétition de l’UEFA doit changer de rails.

"

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Euro 2016 : après les violences à Marseille, l'élu LR Renaud Muselier suggère d'avancer l'heure des matchs pour limiter la consommation d'alcool  

> Le député PS Christophe Borgel critique le journaliste Ivan Rioufol qui se plaint de la présence de la Turquie à l'Euro 2016  

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Les hooligans russes revendiquent leurs agressions sur le Facebook national  

> Euro 2016 : L'UEFA menace l'Angleterre et la Russie de disqualification en cas de nouvelles violences  

> Euro 2016/Violences : les Russes équipés pour se battre, selon la police britannique  

> Euro 2016 : Comment éviter les affrontements entre hooligans ? 

Du rab sur le Lab

PlusPlus