Flop Hebdo: Bruno Le Roux juge que les médias font preuve de "mansuétude" à l'égard de Jean-Marie Le Pen

Publié à 17h35, le 03 mai 2015 , Modifié à 17h35, le 03 mai 2015

Flop Hebdo: Bruno Le Roux juge que les médias font preuve de "mansuétude" à l'égard de Jean-Marie Le Pen
© images AFP

#FLOPHEBDO - Vous avez bien entendu lu notre Top hebdo de la semaine. Voici comme chaque dimanche le Flop hebdo, le classement des sujets les moins lus de cette même semaine.

Le Lab vous laisse une seconde chance. Découvrez les 5 articles qui n'ont intéressé personne cette semaine avec, en tête, Bruno Le Roux qui accuse les médias de faire preuve de trop de "mansuétude" à l'égard de Jean-Marie Le Pen.



#LUNDI 27 AVRIL

Si A = B et que B = C, alors A = C. Voici comment Florian Philippot se retrouve à critiquer les propos tenus par l'un des membres de son parti, l'eurodéputé FN Aymeric Chauprade. Ce dernier a été l'un des premiers à parler de la "cinquième colonne" de "l'islamo-fascisme" en France, tout comme Christian Estrosi quelques mois plus tard. Sauf que lorsque c'est le maire UMP de Nice qui le dit, le numéro 2 du FN juge cela "outrancier". Mais alors que pense-t-il d'Aymeric Chauprade ?

[A LIRE ICI]



 

#MARDI 28 AVRIL

Famille Kennedy et famille Le Pen, même combat ? Dans une interview au magazine américain Newsweek, Marine Le Pen explique en tout cas que son parti est "un peu une histoire de famille" et évoque "les Bush, les Kennedy". Relancée pour savoir si "les Le Pen sont en quelque sorte les Kennedy français", elle approuve dans un rire : "Un peu."

[A LIRE ICI]



 

#MERCREDI 29 AVRIL

Après les révélations de Mediapart sur des comptes cachés en Suisse de Jean-Marie Le Pen, le patron du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux, juge que les autres médias n'en parlent pas assez :

 

Je trouve qu’il y a une grande mansuétude vis-à-vis du Front national sur cette question. Ça se passerait sur n’importe quel autre parti ou n’importe quel autre élu, ça ferait les grands titres de la presse. Ca commencerait une interview.

[A LIRE ICI]



#JEUDI 30 AVRIL

Les "hollandais" historiques vont fêter à leur manière les trois ans de mandat du président de la République. Ils doivent se retrouver le 5 mai pour tenir un colloque à l'Assemblée nationale et disserter sur ces trois années au pouvoir. On y trouvera Stéphane Le Foll, Michel Sapin, François Rebsamen ou encore Matthias Fekl et Bruno Le Roux.

[A LIRE ICI]



 

#VENDREDI 1er MAI

Le 1er mai du FN a été marqué par le discours très perturbé de Marine Le Pen, à la fois par son père et par les Femen. Mais avant tout cela, on a également pu entendre l'eurodéputé frontiste, proche de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, expliquer à sa manière pourquoi le bureau exécutif du parti ne serait pas présent en tribune durant le discours de la présidente :

 

Ce n’est pas seulement Jean-Marie Le Pen (qui est écarté de la tribune), le bureau du FN sera en bas de la tribune parce que je pense qu’on ne souhaite pas que cette tribune se transforme dans ce qui a été l’épisode désastreux du stade Furiani à Bastia.

Une référence morbide au drame du stade bastiais, dont une tribune s’est effondrée le 5 mai 1992 causant la mort de 18 personnes et en blessant plus de 2300 autres.

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus