François Fillon refuse d'aller chez Laurent Ruquier pour "On n'est pas couché" car "ce n'est pas sa place"

Publié à 08h51, le 23 septembre 2015 , Modifié à 14h39, le 23 septembre 2015

François Fillon refuse d'aller chez Laurent Ruquier pour "On n'est pas couché" car "ce n'est pas sa place"
Laurent Ruquier - François Fillon ou l'interview que vous ne verrez jamais. © Montage Le Lab via AFP

LIMITE - Les JT, les matinales, les chaînes d'info : avec plaisir. Canal +, Maïtena Biraben, Le Grand Journal : d'accord. Mais France 2, Laurent Ruquier, On n'est pas couché : pas question. Tel est l'éventail des possibles télévisuels de François Fillon. C'est l'un de ses fidèles soutiens, Jérôme Chartier, qui l'explique.

Cité par L'Express mercredi 23 septembre, le député LR du Val-d'Oise délimite le périmètre des interventions médias que s'autorise l'ancien Premier ministre, en pleine opération médiatique en cette rentrée :

 

"

Il considère que ['Le Grand Journal'] c'est la limite du talk-show auquel il peut participer. Mais il refuse d'aller chez Laurent Ruquier pour 'On n'est pas couché'.

"

De fait, le député de Paris et candidat à la primaire de la droite et du centre de 2016 était sur le plateau de la chaîne cryptée, mardi 22 septembre en début de soirée. Il y a parlé de son livre programmatique, Faire (dont il assure que les ventes seront meilleures que celles de la plupart des livres écrits par les politiques, qui connaissent souvent des succès *mitigés*), et de ses concurrents pour la primaire (qu'il refuse de qualifier "d'adversaires").

Auprès du Lab, l'entourage de François Fillon confirme ce choix, "fidèle" qu'il est "à sa parole et ses convictions", mais assure qu'il n'y a là aucun "problème de personne" entre le député et l'animateur : 

"

Il n'y a aucun problème de personne entre eux. Ils s'en sont d'ailleurs expliqués directement tous les deux. Mais il considère que ce n'est pas sa place.

 

"

Et même au Grand Journal et sans cravate, celui qui vise 2017 ne se départit pas de son sérieux habituel. Questionné sur cette phrase, "à Pénélope", par laquelle il dédie son livre à son épouse, il a expliqué que cette dernière compte tout simplement beaucoup pour lui. Et d'ajouter, dans une tentative d'humour un peu pince-sans-rire :

 

"

Désolé de vous le dire, mais mon épouse compte plus que 'Le Grand Journal'.

"

On imagine ce qu'il aurait répondu à Laurent Ruquier.

De manière globale, l'ex-chef du gouvernement n'est pas le plus grand fan d'infotainment, goûtant peu la compagnie inopinée de Cyrille Eldin, par exemple. Mais Maïtena Biraben a en quelque sorte ses faveurs. Au mois d'avril, il avait ainsi participé à son émission dominicale sur Canal, Le Supplément.

Début juin 2014, Le Figaro rapportait déjà cette phrase de François Fillon au sujet de l'émission du samedi soir sur France 2 :

 

"

Vous ne me verrez jamais, même si vous me suppliez, dans des émis­sions people style Ruquier. Ce n'est pas la place des hommes poli­tiques.

"

[Edit 14h40] Une nouvelle qui a provoqué cette réaction teintée de bon conseil de la part de Laurent Ruquier himself :



À LIRE SUR LE LAB :

La grosse séquence médiatique de rentrée de François Fillon

Du rab sur le Lab

PlusPlus