François Hollande compare le phénomène Macron à la candidature de Coluche en 1981

Publié à 18h29, le 26 avril 2016 , Modifié à 18h35, le 26 avril 2016

François Hollande compare le phénomène Macron à la candidature de Coluche en 1981
© PHILIPPE WOJAZER / AFP

Emmanuel Macron n’en finit plus d’échapper à François Hollande. Multiplication des sorties polémiques, récemment sur l’ISF qu’il faudrait, selon lui, supprimer, omniprésence médiatique, sans oublier son mouvement "et de droite, et de gauche", En Marche.

Mais le chef de l’Etat préfère relativiser… et comparer le Macron de 2016 au Coluche de 1980, comme le rapport le Canard enchaîné, en kiosques le 27 avril :

"

Il y a toujours un personnage mythique qui sort comme ça à un an de la présidentielle. Un personnage qui vient expliquer que la politique telle qu’elle est conduite n’est pas bonne. Avant 1981, c’était Coluche. Cela aurait pu être, aujourd’hui, Nicolas Hulot. Le lancement de la fusée Hulot a d’ailleurs été paralysé par le lancement de la fusée Macron. Mais ensuite, tout ça se dégonfle, parce que c’est hors-sol.

"

En octobre 1980, Coluche s'était porté candidat à l’élection présidentielle pour "défendre les sans voix". L’humoriste avait ainsi justifié son engagement en politique :

"

Comme on a voté pendant trente ans pour des gens incompétents et intelligents, je propose qu’on vote aujourd’hui pour un imbécile qui n’y connaît rien, c’est-à-dire moi.

"

Pas tout à fait le même discours que le leader d’En Marche, qui déclarait le 6 avril à Amiens :

"

Je suis dans un gouvernement de gauche, mais je veux aussi travailler avec des gens qui sont à droite et je pense qu’on peut refonder par le bas de manière sincère et authentique.

"

A noter que Coluche avait été, pendant des mois, le chouchou des sondages…tout comme Emmanuel Macron aujourd’hui. Mais il avait finalement renoncé à se présenter face aux pressions et aux intimidations.

De ce côté-là, François Hollande ne devrait pas trop avoir de souci à se faire puisque le locataire de Bercy n’est, aux dernières nouvelles, pas candidat à 2017.

[BONUS]

Les sorties polémiques d’Emmanuel Macron en agacent plus d’un au gouvernement. Toujours selon le palmipède, François Hollande aurait prévenu son ministre de l’Economie de "faire attention" :

"

Je reçois des textos de ministres qui me demandent de restaurer mon autorité en te virant.

"

A LIRE SUR LE LAB :

Le scud du soir, de François Hollande à Emmanuel Macron : "Il sait ce qu'il me doit"

François Hollande s'énerve en pleine visite d'entreprise : "Il est où Macron?"

Du rab sur le Lab

PlusPlus