François Hollande était au courant des problèmes de Thomas Thévenoud avec le fisc avant de le nommer ministre

Publié à 06h10, le 22 novembre 2017 , Modifié à 06h10, le 22 novembre 2017

François Hollande était au courant des problèmes de Thomas Thévenoud avec le fisc avant de le nommer ministre
François Hollande © AFP

François Hollande savait. Avant même que n'éclate la désormais fameuse affaire Thomas Thévenoud, début septembre 2014, suite aux révélations de Mediapart, le chef de l'État avait connaissance des problèmes du socialiste avec le fisc. Pis : selon franceinfo, mardi 21 novembre, François Hollande était parfaitement au courant de ses difficultés fiscales avant même de le nommer au gouvernement.

Le Président savait. Il pensait simplement que l'affaire était close. Franceinfo raconte ainsi que François Hollande s'est interrogé alors que même le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Pierre Jouyet, annonçait le nouveau gouvernement sur le perron de l'Élysée :

C'est bien réglé son affaire ?

 

Alors non, "son affaire" n'était pas du tout réglée puisque le 4 septembre, soit neuf jours seulement après son entrée au gouvernement, Thomas Thévenoud quittait son poste de secrétaire d'État au Commerce extérieur, "à sa demande et pour des raisons personnelles", expliquait alors l'Élysée dans un communiqué. On découvrirait par la suite que Thomas Thévenoud avait accumulé au fil des années des "retards de déclaration et de paiement" au fisc. 

De son côté, Matignon faisait état d'une "situation découverte après sa nomination". "Le Premier ministre a considéré que, suite à une situation découverte après sa nomination, monsieur Thévenoud ne pouvait poursuivre sa fonction. Le Premier ministre et monsieur Thévenoud ont convenu que ce dernier devait remettre sa démission", expliquait à l'époque le cabinet de Manuel Valls.

Du rab sur le Lab

PlusPlus