Hommage à Clément Méric : NKM fait bande à part

Publié à 15h38, le 06 juin 2013 , Modifié à 16h34, le 06 juin 2013

Hommage à Clément Méric : NKM fait bande à part
(Maxppp)

L'ensemble de la classe politique rend hommage ce jeudi 6 juin à Clément Méric, jeune homme en état de mort cérébrale suite à une agression par des "skinheads", selon les mots de François Hollande. Mais à Paris, les hommages rendus au jeune militant de 18 ans seront divisés.

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP aux municipales, ne va pas se joindre au rassemblement de la gauche et préfère organiser un rendez-vous avec la droite et le centre. 

Les élus parisiens de l'UMP et de l'UDI se retrouveront au 64 boulevard Haussmann, dans le quartier de l'agression, à 18h15, heure des événements la veille. La candidate à la mairie de Paris sera présente, accompagnée notamment d'Yves Pozzo di Borgo, sénateur parisien de l'UDI à Paris. 

L'entourage de NKM avait fait savoir au Lab ce matin que la députée avait contacté Danielle Simonnet (tête de liste PG à Paris pour 2014) afin de lui faire savoir qu'elle était "disponible pour toute riposte républicaine et transpartisane". Le Front de gauche assure de son côté n'avoir jamais reçu cette offre et parle de simples "condoléances"à l'égard de Clément Méric.

Résultat, l'équipe de la candidate à la marie de Paris parle désormais d'un :

Rassemblement républicain, à l'invitation de NKM pour condamner les violences politiques, un rassemblement des forces de droite et du centre. 

Jean-François Legaret, patron des élus UMP au Conseil de Paris, et ancien candidat à l'investiture pour les municipales, confirme l'existence du rassemblement au Lab. Il explique :

On m'a demandé d'en informer les élus du conseil de Paris.

De son côté, le Parti de gauche et le PCF appellent "tous ceux qui sont bouleversés par ce crime odieux"à se retrouver à 18h30 place Saint-Michel à Paris.  

Le Parti socialiste se joindra à cet hommage, avec notamment la présence d'Anne Hidalgo. La candidate revient de Lyon où elle devait assister à une réunion de maires pour participer à la manifestation organisée au Quartier latin. 

Mais là aussi, il pourra y avoir des tensions entre les différents partis. Jean-Luc Mélenchon a recommandé sur son compte Twitter"de se tenir à distance du PS, qui a trop assimilé le PG à l'extrême droite". 

Au centre, le Modem a préféré ... ne pas choisir. Le parti de François Bayrou explique au Lab qu'il a décliné l'invitation de NKM et qu'ils ne se rendront pas non plus au rassemblement organisé par la gauche. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus