Jacques Bompard retire sa subvention aux Restos du coeur à Orange

Publié à 10h58, le 21 décembre 2013 , Modifié à 11h08, le 21 décembre 2013

Jacques Bompard retire sa subvention aux Restos du coeur à Orange
Jacques Bompard (Maxppp).

Pas de liste, pas de subvention. Jacques Bompard, le député-maire d'Orange, fondateur de la Ligue du Sud, parti proche du Front national, a retiré une subvention de 1000 euros aux Restos du coeur car l'association ne présentait pas la liste de ses bénéficiaires.

Le 19 décembre, les élus de la ville d'Orange (Vaucluse) ont voté pour supprimer cette subvention de nature exceptionnelle et accordée en mars de la même année. Motifs invoqués dans la délibération, l'absence des Restos du coeur lors de réunions obligatoires, réunions au cours desquelles les associations doivent présenter la liste de leurs bénéficiares :

"

Depuis le mois de février 2013, Les Restos du cœur ne sont plus représentés à ces réunionset ont signifié leur refus de travailler avec les associations caritatives et avec le CCAS.

Cette rencontre permet à ces acteurs sociaux de vérifier ensemble les répartitions de l'aide alimentaire afin que les bénéficiaires puissent être servis, selon leur demande et dans leur intérêt"

"

De leur côté, les Restos du coeur ont expliqué à l'AFP refuser de divulger une telle liste au nom du respect de l'anonymat :

"

Nous tenons à tout prix à conserver l'anonymat des personnes que nous accueillons et notre indépendance, c'est la déontologie au niveau national des Restos du cœur.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus