Jean-Frédéric Poisson prévoit de faire perdre Alain Juppé s’il remporte la primaire

Publié à 18h35, le 18 avril 2016 , Modifié à 18h39, le 18 avril 2016

Jean-Frédéric Poisson prévoit de faire perdre Alain Juppé s’il remporte la primaire
© JOEL SAGET / AFP

La primaire de la droite et du centre n’en finit plus d’attirer les candidats. Ils sont déjà onze à s’être déclaré, sans compter les (très très très) potentiels Nicolas Sarkozy ou encore Michèle Alliot-Marie, qui vient de créer son parti politique "Nouvelle France".

Et au bout du compte, il y aura inévitablement des déçus. Parce que la primaire est affaire de personnes, tout d’abord. Mais aussi parce que certaines chapelles semblent inconciliables. Comme celles d’Alain Juppé, classé au centre-droit de l’échiquier politique, et de Jean-Frédéric Poisson, beaucoup plus conservateur.

Selon un indiscret de nos confrères de RTL, celui qui se targue d’être "le seul candidat officiel" à la primaire (les candidats membres de LR doivent recueillir les parrainages, tandis que Jean-Frédéric Poisson bénéficie d’un accord avec son parti, le PCD), ne soutiendra pas le maire de Bordeaux en cas de victoire. Pire, il dit :

 

Si Juppé gagne, on fera tout pour le faire perdre.

 

 

Mais que sous-entend Jean-Frédéric Poisson ? Il veut donc mettre des bâtons dans les roues d'Alain Juppé, mais ira-t-il jusqu'à se présenter contre lui ?

Sa déclaration va, en tout cas, à l’encontre des règles de la primaire, justement organisée pour rassembler la droite et le centre et éviter toute candidature dissidente.

Mais cela ne semble pas poser problème à Jean-Frédéric Poisson de planifier le sabotage de la campagne d’Alain Juppé, dans le cas où l’ex-Premier ministre sortirait vainqueur du scrutin des 20 et 27 novembre.

Du rab sur le Lab

PlusPlus