Jean-Louis Borloo invite François Bayrou à le rejoindre pour les élections européennes et municipales

Publié à 20h29, le 28 août 2013 , Modifié à 21h19, le 28 août 2013

Jean-Louis Borloo invite François Bayrou à le rejoindre pour les élections européennes et municipales
Capture TF1.

"Je pense que oui." C'est ainsi que Jean-Louis Borloo, interrogé par Gilles Bouleau sur TF1, répond à la question "pensez-vous qu'un jour, vous vous regrouperez sous le même sigle et la même famille de députés"à propos du Modem et de son parti, l'UDI. 

Oui, donc. La raison de cette future union du Modem et de l'UDI tient, selon Jean-Louis Borloo, dans le fait que les deux familles ne sont plus fondamentalement opposées. Oublié, le vote Hollande de Bayrou lors de la dernière présidentielle. 

Jean-Louis Borloo explique :

Quel est notre désaccord avec le Modem ? C'est que nous sommes clairement dans l’opposition. Et quand je lis les déclarations de François Bayrou, en l'occurence: c'est le dernier qui manque.

Il est en réalité très critique à l'égard du gouvernement. Je pense qu’il est rentré dans l’opposition, et si c’est le cas, on va forcément cheminer ensemble.

Jean-Louis Borloo ne précise pas s'il envisage là une disparition du Modem au profit de l'UDI (la question porte pourtant sur un sigle commun), mais indique pour quelles échéances électorales l'union est envisageable :

En tout les cas, je vois pas ce qui nous sépare sur les européennes, sur les municipales et le reste ça sera la construction d'un projet. 

Sous-entendu: pour 2017, c'est plus compliqué. On s'en doutait.

Edit 21h15 :

Ça coince déjà un peu. Sur Twitter, le vice-président du groupe UDI à l'Assemblée, François Sauvadet, prévient le boss Jean-Louis Borloo: ce sera sans lui.

JL Borloo pense Bayrou entré ds l'opposition.Moi je demande à voir et ne cheminerai assurément pas ac le modem adjoint de @frebsamen#clarté

— François SAUVADET (@sauvadet) August 28, 2013

François Sauvadet est également président du Conseil général de Côte d'Or, là où se trouve Dijon, ville dont François Rebsamen est maire. Voilà pourquoi la pilule d'une éventuelle alliance avec le Modem a du mal à passer pour le député UDI. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus