D'après Jean-Marie Le Guen, Cécile Duflot "viendra pleurer" pour récupérer sa circonscription en 2017

Publié à 13h22, le 06 novembre 2015 , Modifié à 19h09, le 07 novembre 2015

D'après Jean-Marie Le Guen, Cécile Duflot "viendra pleurer" pour récupérer sa circonscription en 2017
Montage Le Lab © Images AFP

AMOUR - Nouvelle passe d’armes entre Cécile Duflot et Jean-Marie Le Guen, les deux meilleurs ennemis de la gauche. En toile de fond : la circonscription parisienne de Cécile Duflot, où elle a été élue avec l’appui du PS en 2012.

Alors que Manuel Valls a déjà menacé l’ancienne ministre du Logement de lui opposer un candidat socialiste en 2017 dans sa circonscription, c’est au tour du secrétaire d’État des Relations au Parlement de l’évoquer, selon un confidentiel de Challenges du 5 novembre. Évoquant les "enfants irresponsables et suicidaires" d’EELV qui font liste à part, il dit :

"

[Le comble] c’est que dans six mois, je parie que Cécile Duflot viendra sonner à notre porte et pleurer dans notre giron afin que nous lui accordions l’investiture de nouveau et qu’elle puisse, grâce à nous, rester députée de Paris.

"

Un pari osé tant les relations entre les deux sont tendues.

En septembre dernier, Cécile Duflot avait pris le temps de répondre aux attaques du secrétaire d’État en estimant que l’essentiel de l’activité politique de ce dernier était d'"insulter les écologistes". Le tout après que Jean-Marie Le Guen lui ait proposé d’accueillir des migrants dans sa circonscription. De l’amour politique en barre.

Dans la circonscription, sixième de Paris, Cécile Duflot avait été élue en 2012 avec l’appui du Parti socialiste qui avait simplement réclamé que la suppléante de celle-ci soit la socialiste Danièle Hoffman-Rispal.





À LIRE SUR LE LAB :

Manuel Valls menace Cécile Duflot de lui opposer un candidat socialiste aux législatives en 2017

Jean-Marie Le Guen suggère à Cécile Duflot d'accueillir les migrants dans sa circonscription

Cécile Duflot : "l'essentiel de l'activité de Jean-Marie Le Guen consiste à insulter les écologistes"

Jean-Marie Le Guen sur Cécile Duflot : "depuis qu'elle a quitté le gouvernement, elle est en perpétuelle dérive"

Du rab sur le Lab

PlusPlus