2017 : "Aujourd'hui, ce n'est pas la priorité" pour Emmanuel Macron

Publié à 18h32, le 14 avril 2016 , Modifié à 20h24, le 14 avril 2016

2017 : "Aujourd'hui, ce n'est pas la priorité" pour Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © AFP

Il jure sur tous les tons que le lancement de son mouvement, "En Marche", ne tient pas de la démarche "personnelle". Que cela ne se fait pas par opposition à François Hollande, en quête de légitimité pour se présenter à sa propre succession. Pour le moment en tout cas.

Jeudi 14 avril, le ministre de l'Économie (et du Numérique) est à Londres, pour le lancement du French Tech Hub. Il y fait une intervention, deux heures avant la grande offensive médiatique du chef de l'État sur France 2. C'est donc dans ce contexte qu'Emmanuel Macron a été interrogé sur la possibilité d'une candidature de sa part en 2017, comme le rapporte un journaliste basé à Londres qui travaille pour Le Monde et Radio France :

Un "non" qui prête fortement à confusion... De fait, le cabinet du ministre a ensuite expliqué à un journaliste du Parisien qu'il s'agisait d'une "erreur du journaliste" :

L'AFP rapporte de plus une autre version de l'échange, et notamment de la question posée. Interrogé pour savoir s'il comptait être candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a répondu :

"

Non, je vous ai déjà répondu. Aujourd'hui, ce n'est pas la priorité. C'est une question qui aujourd'hui n'a aucun intérêt.

 

"

Évoquant la création de son mouvement politique, il a aussi dit : "Aujourd'hui, notre pays est aussi bloqué parce que nous prenons mal les choses dans l'approche".
"D'abord, on est obsédé par qui est candidat à la présidence de la République. Treize mois avant, il y a déjà une douzaine de candidats, bon courage à eux", a-t-il ajouté, qualifiant l'aventure de "défi terrible". "Ça fait maintenant des cycles et des cycles que, à ne traiter que les questions de personnes, on ne traite pas le fond", a-t-il également expliqué.

Le journaliste Eric Albert a ensuite corrigé :

Mais le ministre de l'Économie n'a donc pas catérogiquement exclu l'hypothèse non plus, la jugeant pas d'actualité "aujourd'hui"... comme pour mieux la renvoyer à plus tard.

[Edit 19h25 : ajout précision cabinet Macron]

[Edit 19h45 : ajout précisions AFP, modification du titre (précédemment : "Juste avant l'émission de Hollande sur France 2, Macron n'exclut pas de se présenter en 2017") et nouveau tweet Eric Albert]

Du rab sur le Lab

PlusPlus