L'incroyable talent de Nicolas Sarkozy

Publié à 09h11, le 09 juillet 2013 , Modifié à 06h27, le 24 février 2014

L'incroyable talent de Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy à Paris, le 8 juillet 2013 (Maxppp).
Image Olivier Duhamel

Olivier Duhamel

Notre éditorialiste Olivier Duhamel souligne l’exceptionnelle réussite de Sarkozy qui d’une fraude fait un rebond.

  1. L'incroyable talent de Sarkozy

    <img src="http://lelab.europe1.fr/photos/0404f5a8ba8ebf973982ee8656ec3c84eee8088a.jpeg" alt="" width="450" height="55" />

    Leader ou prestidigitateur ?

    Nicolas Sarkozy vient d’accomplir un exploit extraordinaire.

    À son camp, il a fait tout perdre.

    Les régionales de 2010, les cantonales de 2011, les sénatoriales de 2011, donnant pour la première fois une majorité de gauche au Sénat, la présidentielle de 2012, les législatives qui ont suivi.

    En prime, trois fraudes dans ses comptes de campagne, et 11 millions d’euros perdus pour l’UMP.

    Et pourtant, le voici par son camp adulé.

    Il arrive lundi triomphant au siège de l’UMP. Se vante d’un million d’amis sur Facebook. Sermonne son parti en panne d’idées. Tous, les Juppé, Fillon, and co, doivent s’incliner.

    Comment l’expliquer ?

    - Par son talent, évidemment.

    - Par l’impopularité abyssale de la gauche au pouvoir.

    - Par le suicide de Copé et Fillon dans l’élection truquée du président de l’UMP

    - Par le désir génétique de la droite d’avoir un chef

    - Par la fascination des médias pour ce personnage.

    Leader ou prestidigitateur, chacun jugera, mais quel talent !

Du rab sur le Lab

PlusPlus