L'UMP ne sanctionnera pas le maire de Croix qui se disait prêt à soutenir celui qui commettrait "l'irréparable" contre un rom avant de retirer ses propos

Publié à 12h57, le 17 septembre 2013 , Modifié à 15h01, le 17 septembre 2013

L'UMP ne sanctionnera pas le maire de Croix qui se disait prêt à soutenir celui qui commettrait "l'irréparable" contre un rom avant de retirer ses propos
Marc-Philippe Daubresse (MaxPPP).

CIRCULEZ, IL N'Y A RIEN A VOIR - Marc-Philippe Daubresse, patron de la fédération UMP du Nord, annonce au Lab qu’"aucune sanction n'est envisagée" contre Régis Gauche, le maire UMP de Croix qui, selon lui, "a bien rectifié le tir" après avoir déclaré qu'il soutiendrait ses habitants s'il venaient à "commettre l'irréparable" contre un Rom.

Interrogé par Le Lab ce mardi 17 septembre au matin, l'ancien ministre et secrétaire général adjoint du parti considère que "l'affaire est close" :

C'est vrai que les cambriolages et les pillages de ferme se multiplient à cause des Roms. Régis voulait juste exprimer une exaspération. J'aurais envisagé des sanctions s'il avait maintenu ses propos. Je l'ai eu au téléphone ce matin. Il a bien rectifié le tir.

L'UMP décide donc de faire confiance au mea culpa du maire. Interrogé par RTL ce mardi matin, Régis Gauche a assuré : 

En aucun cas je ne soutiendrai quelqu'un qui agirait de la sorte.[...] Ce serai un drame que je vivrais très mal. Je ne souhaite pas en arriver là. J'en appelle au calme à la population. A aucun moment je n'encourage l'auto défense dans ma ville. 

D'après La Voix du Nord, l'édile de cette commune de 20.000 habitants du Nord a pourtant dit samedi 14 septembre :

Les Roms n’ont rien à faire à Croix. Oui, s’il y a un dérapage, j’apporterai mon soutien. La population en a assez.

Un "dérapage" avait condamné le député UMP du Nord Sébastien Huyghe.

"Ce n'est pas tout à fait ça que j'ai dit", avait précisé le maire lundi à l'AFP en ajoutant "Je sens une population qui est aux aguets et qui, je crains, puisse commettre des choses très graves en légitime défense. Moi, je ne défendrai que des gens en légitime défense".

Du rab sur le Lab

PlusPlus