La blague totalement graveleuse de Manuel Valls à Emmanuel Macron : "Et ton zizi ? Il est atone ?"

Publié à 06h52, le 25 novembre 2015 , Modifié à 07h22, le 25 novembre 2015

La blague totalement graveleuse de Manuel Valls à Emmanuel Macron : "Et ton zizi ? Il est atone ?"
Manuel Valls et Emmanuel Macron sont dans une voiture © TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

Atone. Adjectif. Du grec "atonos" qui signifie "relâché". Se dit de quelque chose qui manque d'énergie, de dynamisme, de vitalité. Synonyme : morne, apathique.

On sait qu'entre Manuel Valls et Emmanuel Macron, les relations ne sont pas très très bonnes . Le premier a beau être le numéro 1 des ministres, il n'apprécie pas que le second lui vole la vedette en matière de réforme. Les rassurants rappelleront qu'on les a bien vus, tous les deux,  sur les Champs Elysées, le 11 novembre dernier. Mais peut-être était-ce de la courtoisie. Peut-être le chef du gouvernement s'informait-il de l'état de santé du ministre de l'Économie…

Le 10 novembre, sur Europe 1, le ministre de l'Économie s'est inquiété de l'état de la croissance en France, craignant que celle-ci ne soit "atone" en 2016, soit entre 1% et 1,2%. Visiblement très préoccupé par la libido de son ministre, Manuel Valls s'est empressé de l'interroger, quelques heures plus tard, durant la séance de questions au gouvernement.

Voici ce qu'il a demandé à Emmanuel Macron selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi 25 novembre :

 

Et ton zizi ? Il est atone ?

Une formule directement issue des années 80 mais que Manuel Valls a décidé de faire sienne ce 10 novembre 2015. Sans doute pensait-il moucher Emmanuel Macron en lui parlant, comme ça, dans l'hémicycle, de son attribut masculin. Sauf que le ministre de l'Économie a répondu au chef du gouvernement, informant donc ce dernier sur la vivacité de son pénis. Il a répondu :

Heureusement qu'il n'est pas comme la courbe du taux de croissance.

 

Pour vous aider à visualiser, on rappelle que la croissance devrait être, selon Michel Sapin, de 1,1% en France en 2015. Ce qui est bien mais pas top. Mais, secret médical oblige, il n'est pas question ici de parler de l'énergie pénienne d'Emmanuel Macron. Déjà que, d'après Le Canard, la blague a fait le tour de l'Assemblée et de Bercy...

Du rab sur le Lab

PlusPlus