La charge d'Anne Hidalgo contre les habitants du XVIe arrondissement qui s'opposent au centre d'accueil pour les SDF

Publié à 09h54, le 21 mars 2016 , Modifié à 10h55, le 21 mars 2016

La charge d'Anne Hidalgo contre les habitants du XVIe arrondissement qui s'opposent au centre d'accueil pour les SDF
Anne Hidalgo © PATRICK KOVARIK AFP

Les mots ont surpris, choqué. Voir certains riverains du XVIe arrondissement de Paris hurler et insulter à cause du projet de création d'un centre d'accueil pour les SDF, cela ne collait pas avec l'image aseptisée de ce coin de Paris.

Sur France Info ce lundi 21 mars, Anne Hidalgo revient sur ces incidents, ces "salope" lancés à son adresse et à celle de la secrétaire générale de la préfecture d’Île-de-France, Sophie Brocas. Concernant le projet en lui-même, le maire de Paris assure d'emblée :

"

Bien sûr qu'on va le faire [le centre d'accueil]. Comptez sur moi.

 

"

En ce qui concerne les insultes, Anne Hidalgo trouve cela plutôt drôle de la part de "gens qui s'estiment être des représentants de je-ne-sais-quelle société", dit-elle avant d'appeler les habitants à vivre avec leur temps :

"

Je dis simplement aux habitants du XVIe qu'ils vivent avec leur siècle, qu'ils arrêtent d'avoir ces peurs totalement irrationnelles. […] Ouvrez-vous, votre arrondissement est magnifique, Paris vous aime, mais soyez un peu plus Parisiens.

 

"

Et pour charger encore un peu plus le XVIe arrondissement, Anne Hidalgo en profite pour glisser une bonne grosse contre-vérité. Selon elle, le secteur doit faire preuve de solidarité car, dit-elle, "c'est le seul arrondissement de Paris à ne pas avoir de centre d'hébergement d'urgence". Ce qui est faux. Les IIe et VIe arrondissements de la capitale n'ont pas, non plus, de centre de ce type. 

 

 

 

À LIRE AUSSI SUR LE LAB 

Le plaidoyer de Gérard Larcher pour la construction d'un centre d'accueil pour SDF dans le XVIe arrondissement de Paris

VIDÉO - Anne Hidalgo traitée de "salope" : le petit rire coupable de Claude Goasguen

> Florian Philippot s'insurge contre l'ouverture d'un centre d'accueil pour SDF, persuadé qu'il accueillera aussi des migrants

Du rab sur le Lab

PlusPlus