La classe politique rend hommage aux trois soldats français tués en Libye

Publié à 13h05, le 20 juillet 2016 , Modifié à 15h41, le 20 juillet 2016

La classe politique rend hommage aux trois soldats français tués en Libye
Photo illustration AFP © ALEXANDER KLEIN / AFP

Le ministère de la Défense a annoncé ce mercredi 20 juillet la mort de trois militaires français en Libye. Dans un communiqué, le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian "salue le courage et le dévouement de ces militaires engagés au service de la France qui accomplissent, tous les jours, des missions dangereuses contre le terrorisme". Le ministre adresse ses condoléances à leurs familles.

C'est la première fois qu'est confirmée, la présence de forces françaises en Libye. Les trois sous-officiers français sont décédés "en service commandé en Libye", écrit le ministère.

Dans un communiqué Nicolas Sarkozy adresse au nom de son parti "ses condoléances à leurs familles et à leurs proches, ainsi qu’à leurs frères d’armes". Il "salue la mémoire de ces militaires qui ont perdu la vie en accomplissant leur mission au service de notre pays. Il "rend hommage à l’engagement et au courage de nos forces armées qui, sur le territoire national comme sur les terrains extérieurs, risquent leur vie pour protéger la France et les Français."

Son ancien ministre de la Défense, Hervé Morin, Alain Juppé et Jean-François Copé ont également sur Twitter salué le dévouement des militaires : 

 

 

A gauche, le président de l'Assemblée nationale a exprimé sa "plus grande émotion et profonde tristesse devant ce drame". Il écrit : 

"

J’adresse, au nom de l’Assemblée nationale, mes plus sincères condoléances aux familles et aux proches de nos trois militaires. Ils sont tombés pour la France, pour les Français, au nom de nos valeurs et de notre sécurité. La Nation leur en est infiniment reconnaissante.

La Représentation nationale rend hommage à tous nos soldats engagés au quotidien sur des terrains extrêmement périlleux, qui, avec dévouement, œuvrent à la lutte contre le terrorisme, trop souvent au sacrifice de leur vie.

"

Benoît Hamon a également rendu hommage aux trois soldats :

 

[EDIT] 14h33

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde a également partagé son émotion : 

 

[EDIT] 15h36

Interrogé lors des questions au gouvernement le 20 juillet, Manuel Valls a rendu hommage aux trois soldats précisant les circonstances de leurs décès "un accident d'hélicoptère lors d'une mission de renseignement". Il a ajouté :

 

"

Nous menons des opérions périlleuses de renseignement en Libye.

"

Le Premier ministre a insisté : "Nous prenons nos responsabilités". La France dit-il va intensifier "ses interventions au Levant". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus