La droite s'insurge contre une nouvelle affiche de la CGT sur les violences policières

Publié à 07h21, le 03 mai 2016 , Modifié à 09h45, le 03 mai 2016

La droite s'insurge contre une nouvelle affiche de la CGT sur les violences policières
© DR

Une affiche de la CGT, ça va. C'est quand il y en a plusieurs qu'il y a des problèmes. Quelques jours après une première affiche choc supposée dénoncer les violences policières, le syndicat a décidé de récidiver lundi 2 mai en publiant cette nouvelle affiche :


Depuis, plusieurs politique de droite ont, comme la dernière fois, attaqué cette affiche présentant des policiers en train -apparemment- de marcher sur une flaque de sang en marge des manifestations contre la Loi Travail, qui arrive ce mardi 3 mai à l'Assemblée.

Éric Ciotti a par exemple fustigé l'attitude "intolérable de la CGT", ajoutant ce commentaire enflammé :

 

"

Syndicat de la honte !

"

Christian Estrosi a pour sa part estimé que la CGT continuait "dans la radicalisation". Le président de la région PACA a demandé au gouvernement de réagir et sévir.

Jean-François Copé a lui condamné une affiche "abject[e]" et "scandaleu[se]" et regretté l'absence de réaction du président :

Les trois élus LR ne sont pas les seuls : la députée LR Valérie Boyer et l'élue de Levallois-Perret Isabelle Balkany ont elles-aussi dénoncé les agissements de la CGT :

Le député RBM du Gard Gilbert Collard a lui aussi tenu à s'insurger contre cette affiche : 

À noter que, in fine, tous ces députés ont diffusé l'affiche pour la critiquer, offrant du même coup une grande visibilité au visuel... 

La publication de cette affiche survient après un 1er mai émaillé par de nombreuses violences dans les cortèges

[EDIT 9h45] ajout tweet Jean-François Copé

Du rab sur le Lab

PlusPlus