La grosse inspiration de François de Rugy à Bruno Le Maire avec son slogan de campagne

Publié à 17h14, le 14 octobre 2016 , Modifié à 17h14, le 14 octobre 2016

La grosse inspiration de François de Rugy à Bruno Le Maire avec son slogan de campagne
© Capture d'écran www.derugy2017.fr

BRÈVE DE CAMPAGNE - La campagne pour la primaire de "la Belle alliance populaire" est pour le moment éclipsée par la primaire de la droite. Mais les six candidats déjà déclarés au scrutin du PS et de ses alliés lancent au fur et à mesure leur campagne. Dernier en date : le député du Parti écologiste (et non de l'UDE) François de Rugy, qui tiendra une réunion de lancement le 22 octobre à Paris, au bar le "Rosa bonheur". Deux de ses principaux soutiens, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse et la secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité Barbara Pompili, seront présentes.

L’élu (ex-EELV) de Loire-Atlantique a déjà trouvé son slogan de campagne, dévoilé sur son site de campagne qu’il vient de lancer. Il est écrit essentiellement (forcément) en vert (et un peu de bleu, aussi) et est intitulé: "L’écologie, c’est de Rugy". Un slogan rappelant furieusement "le renouveau, c’est Bruno" pour un autre candidat à la présidentielle, à droite cette fois, Bruno Le Maire. Joint par Le Lab, François de Rugy explique le choix de son slogan :

 

J’y vois le mérite de la clarté. C’est moi qui porterais les couleurs de l’écologie dans la primaire. L’une des nouveautés de ce scrutin par rapport à 2011, c’est que l’écologie sera cette fois représentée.

Si le vice-président de l’Assemblée nationale "ne sait pas s’il gardera ce slogan jusqu’au bout", il voit avec ce choix un "message simple et direct car la politique est une pédagogie de la répétition". Pas de référence directe à Bruno Le Maire selon lui, mais "si quelqu’un me dit que c’est comme le slogan de Bruno Le Maire, je ne trouverais pas ça insultant".

François de Rugy aurait pu faire un autre choix. L’ancien coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée précise en rigolant ce à quoi nous avons échappé :

 

Je me suis abstenu de faire ‘l’écologie qui Rugy’. Dans la cour d’école, on me sortait parfois ‘François le lion qui rugit’. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus