La nouvelle promesse loufoque du maire divers gauche de Montpellier Philippe Saurel : aller à Paris à dos d’éléphant

Publié à 09h38, le 18 septembre 2015 , Modifié à 09h38, le 18 septembre 2015

La nouvelle promesse loufoque du maire divers gauche de Montpellier Philippe Saurel : aller à Paris à dos d’éléphant

UN ÉLÉPHANT CA TROMPE ÉNORMÉMENT - Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, disait Henri Queuille. Mais avec Philippe Saurel, on peut s’attendre à tout. Et même à ce qu’il respecte ses promesses les plus inattendues.

Celui qui voulait défiler sur un tank pour l’anniversaire de la Libération a annoncé que s’il était élu président de la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, il se déplacerait en hélicoptère. "Il faut vivre avec son temps", justifie-t-il, soulignant, comme l’écrit Midi Libre le 17 septembre, que "des hommes politiques avant lui empruntaient la voie des airs pour leurs déplacements dans des régions plus petites".

Après le tank, après l’hélico, Philippe Saurel a une autre idée de transport à mettre en avant. Une idée pas dénuée de symbolique politique pour lui, ex socialiste proche de Manuel Valls et exclu du parti de la rue de Solférino après avoir gagné Montpellier en dissident : l’éléphant. Oui, oui, l’éléphant, symbole du cacique socialiste.

Alors, s’il est élu président de région en décembre (ce qui semble mal parti au regard des sondages), le premier édile montpelliérain a promis de monter à Paris "à dos d’éléphant".

Pour provoquer Jean-Christophe Cambadélis ?

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Pour fêter l'anniversaire de la Libération, le maire de Montpellier veut conduire un tank  

> 2017, c'est plié : pour Geneviève de Fontenay, Philippe Saurel est "le futur président de la République" 

> Cinq choses que vous ignoriez sur Philippe Saurel (et que vous auriez préféré ne jamais savoir) 

Du rab sur le Lab

PlusPlus