L'adjoint au maire de Paris Jean-Louis Missika rejoint Emmanuel Macron

Publié à 07h18, le 27 février 2017 , Modifié à 07h18, le 27 février 2017

L'adjoint au maire de Paris Jean-Louis Missika rejoint Emmanuel Macron
Jean-Louis Missika et Anne Hidalgo © JOEL SAGET / AFP

Adjoint au maire de Paris chargé de l'urbanisme, de l'architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité, Jean-Louis Missika rejoint Emmanuel Macron, nous apprend ce lundi 27 février Le Figaro.

Principal motif de ralliement, selon le quotidien : l'élu parisien considère que le candidat d'En marche ! est "désormais le plus capable de l'emporter", notamment face à Marine Le Pen. Les sondages en cours durant cette campagne présidentielle montrent en tout cas que l'ancien ministre de l'Économie est pour l'instant le seul à se maintenir à un niveau d'intentions de vote au premier tour proche de celui de la candidate FN.

Les relations entre Jean-Louis Missika et Anne Hidalgo s'annoncent fraîches d'ici l'élection présidentielle. La maire de Paris soutient Benoît Hamon qui, d'après elle, a permis à la gauche de reprendre "des couleurs".

Elle ne ménage en revanche pas ses attaques contre Emmanuel Macron, qu'elle met dans le même panier que François Hollande et Manuel Valls. "Selon moi, il y a trois personnes responsables de l’immense gâchis du quinquennat qui se termine: François Hollande, qui a décidé de la politique à conduire, Emmanuel Macron, qui a été son conseiller et l’inspirateur d’une pensée qui a très largement fracturé la gauche, et Manuel Valls", avait-elle dit au Monde début février.

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus