Laisser passer les migrants en Grande-Bretagne: Cazeneuve démonte la proposition de Bertrand

Publié à 08h06, le 04 août 2015 , Modifié à 10h28, le 04 août 2015

Laisser passer les migrants en Grande-Bretagne: Cazeneuve démonte la proposition de Bertrand
© AFP

On ne peut pas dire que les idées de Xavier Bertrand - très à l'offensive sur le sujet - pour résoudre le problème des migrants à Calais aient convaincu Bernard Cazeneuve. Dans La Croix de ce 4 août, le ministre de l'Intérieur démonte les propositions du candidat à la primaire de droite.

Ce dernier suggère en effet de déplacer la frontière britannique de Calais à Douvres et de laisser les migrants traverser, pour laisser la gestion de ces arrivées aux Britanniques. Une façon de faire comprendre à David Cameron "l'ampleur du problème".

Réponse de Bernard Cazeneuve ce mardi. Il pointe tout d'abord le sérieux risque de refroidissement des relations diplomatiques :

 

"

Une détérioration très forte de la relation franco-britannique dans un contexte où la coopération entre les pays de l’Union européenne est indispensable pour régler un problème de dimension mondiale.

"

Ensuite, il estime que cette solution engendrerait un appel d'air pour les migrants, aux conséquences humanitaires néfastes :

 

"

Mais surtout un afflux immédiat de très nombreux migrants à Calais, dès lors qu’ils penseront pouvoir passer en Grande-Bretagne avec la complicité du gouvernement français.



Ce faisant, nous ne ferions qu’aggraver le problème humanitaire, avec des prises de risques supplémentaires de la part des migrants et une augmentation du nombre de personnes en situation de détresse car la frontière restera fermée du côté britannique.

"

Conclusion :

"

La solution de Xavier Bertrand ne serait bonne ni pour l’Europe, ni pour les relations franco-britanniques, ni pour Calais, ni pour les migrants.

"

Les interventions de Xavier Bertrand ne sont cependant pas déplorées par tous au Parti socialiste. Le 2 août, le député PS Alexis Bachelay a par exemple conseillé à un autre député LR, Eric Ciotti, de s'inspirer des propositions de son camarade de l'Aisne, sur l'air du "lui il évite la démagogie facile". Il a écrit sur Twitter :



A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Calais : Bernard Cazeneuve attend plus de la Grande-Bretagne

Du rab sur le Lab

PlusPlus