Laurent Berger reproche à Benoît Hamon d’avoir "balancé" une de leurs conversations dans la presse

Publié à 08h06, le 28 mars 2016 , Modifié à 08h07, le 28 mars 2016

Laurent Berger reproche à Benoît Hamon d’avoir "balancé" une de leurs conversations dans la presse
Laurent Berger. © AFP

FUITE – Laurent Berger n’est pas très très content contre Benoît Hamon. Surtout contre certains de ses propos qui ont fuités dans la presse. Invité de BFM Politique dimanche 27 mars, le patron de la CFDT est interrogé sur une phrase qu’il aurait dite au député PS tendance frondeur sur la déchéance de nationalité et rapportée la semaine dernière par L’Express, au moment où le gouvernement présentait sa dernière mouture de la loi El Khomri en conseil des ministres.

Et si Laurent Berger ne nie pas la tonalité de ses propos, c’est la divulgation de sa conversation avec Benoît Hamon qui lui a déplu. Il dit :

"

D’abord, je crois qu’il me cite. Je tiens à dire que mes conversations téléphoniques ou par SMS, en règle générale, moi, ce que j’ai avec qui que ce soit, je les balance pas à la presse. Benoît Hamon l’a fait…

"

Sur le fond, en revanche, il "revendique ces paroles", à savoir avoir confié à l’ancien ministre de l’Education nationale "les dégâts" de la déchéance de nationalité qui font que "beaucoup de gens sont vent debout, opposés à la moindre négociation avec un gouvernement qui a pu faire ça".

Une phrase lourde de sens et volontairement "balancée" par Benoît Hamon au moment où le gouvernement compte sur la CFDT pour obtenir un consensus sur la loi Travail… que combat Benoît Hamon.

Du rab sur le Lab

PlusPlus