Laurent Wauquiez profite d'un voyage en Chine payé par la région Auvergne-Rhône-Alpes pour tenir une réunion pro-Fillon

Publié à 13h39, le 23 février 2017 , Modifié à 14h35, le 23 février 2017

Laurent Wauquiez profite d'un voyage en Chine payé par la région Auvergne-Rhône-Alpes pour tenir une réunion pro-Fillon
Laurent Wauquiez © AFP

Laurent Wauquiez considère que l'assistanat est "un cancer". Et pourtant, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes n'hésite jamais à aider son prochain, surtout lorsque cela ne lui coûte rien. Exemple, mi-février, lorsque l'élu Les Républicains s'est rendu en Chine aux frais de la région avec une cinquantaine de chefs d'entreprise. L'objectif était clair : "renforcer la coopération entre la région et la ville de Shanghai", comme cela a été validé par l'assemblée permanente d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Lors de ce voyage, financé par la région donc, Laurent Wauquiez aurait organisé une rencontre avec des adhérents pour François Fillon, rapporte Le Canard Enchaîné du mercredi 22 février. Cette rencontre s'est déroulée le lundi 13 février, à Shanghai, dans l'hôtel où résidait la délégation. "Les adhérents LR ont sollicité Laurent Wauquiez pour un échange avec lui", assure auprès du Lab un proche du président de région. "Il a pris une heure sur son temps privé au lieu d'aller au restaurant ou d'être dans sa chambre. Tout est transparent, LR l'a même publié sur son site. Et ce n'est pas une levée de fonds, comme j'ai pu le voir écrit dans certains articles. Levée de fonds, ça fait Macron qui va voir des banquier à New York", ajoute-t-on tout en mettant en avant les 15 contrats conclus sur place.

Capture site Les Républicains

L'entourage de Laurent Wauquiez ne nie pas que l'élu LR a bien collecté des dons "à la fin de l'échange", comme ça se fait à chaque fois". Un élément intrigue toutefois : l'invitation n'a pas été envoyée par les adhérents LR mais par le comité de soutien Fillon 2017 Chine. Voici d'ailleurs ce qu'on peut lire sur l'invitation lancée à la communauté française en Chine :

 

Laurent Wauquiez, conseiller politique de François Fillon sera ce lundi 13 février, l'invité du comité de soutien Chine pour une rencontre autour du redressement et du processus de réforme dans lequel doit s'engager notre pays.

Avec au bas du mail un appel aux dons.

Rencontrer des militants et collecter des dons pour un candidat dans le cadre d'un voyage financé par la région, voilà qui pose quelques problèmes à l'opposition. Stéphane Gemmani, conseiller régional du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparentés, a ainsi décidé de saisir la justice.

Sur son blog, mercredi, l'élu annonce son intention de transmettre les éléments qu'il a en sa possession au procureur de la République de Lyon. Il ajoute :

 

La justice doit pouvoir statuer sur la licéité des dépenses engagées par la collectivité régionale.

Stéphane Gemmani saisit également "la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques afin qu’elle apprécie, le moment venu, les conditions dans lesquelles les coûts liés à l’organisation de cette rencontre en marge d’un déplacement officiel très onéreux aient bien été imputés aux comptes de campagne de François Fillon". Il demande enfin à Laurent Wauquiez de "rendre public sans délai le coût total de son voyage et de celui de sa délégation".

La lettre devrait être envoyée "d'ici la fin de la semaine" au procureur de la République, précise Stéphane Gemmani au Lab. Selon lui, ce n'est pas la première fois qu'un voyage de Laurent Wauquiez financé par la région pose interrogation. "Il y a eu des questions lors d'un déplacement à Las Vegas", dit-il. "À chaque fois que l'on pose des questions, nous n'avons jamais de réponse de la majorité. On a juste des renvois ironiques. Ils font preuve du mépris le plus total", ajoute l'élu.

Parmi les éléments évoqués par Stéphane Gemmani, il y a donc le mail envoyé aux Français de Chine mais également des captures d'écran du site de Les Républicains dans lesquels il est raconté la sympathique rencontre entre Laurent Wauquiez et les adhérents LR à Shanghai.

Stéphane Gemmani n'est pas le seul à monter au créneau. Jean-François Debat et Anna Aubois, respectivement président et de la présidente déléguée du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparentés du conseil régional, ont adressé une lettre à Laurent Wauquiez, rapporte mercredi Lyon Capitale. "Nous souhaitons avoir l'assurance écrite de votre part que pas un euro de la collectivité régionale que vous présidez n'a été dépensé pour l'organisation de cette soirée électorale", écrivent les deux élus.

 

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus