Le contre-événement du meeting de Valls à Rennes supprimé par Facebook, les anti-Valls se vengent

Publié à 19h11, le 10 janvier 2017 , Modifié à 19h39, le 10 janvier 2017

Le contre-événement du meeting de Valls à Rennes supprimé par Facebook, les anti-Valls se vengent
© Manuel Valls enfariné à Strasbourg le 22 décembre © Gif Le Lab via BFMTV

#FarineParty – C’était le meeting de tous les dangers. La réunion publique de Manuel Valls, initialement prévue le lundi 16 janvier en fin de journée dans le centre-ville de Rennes avant son report finalement annoncé ce mardi 10 janvier en fin de journée, s’annonçait difficile pour le candidat à la primaire de la Belle alliance populaire. Huit mois après les violences lors des manifestations contre la loi Travail, qui ont marqué ce bastion de gauche, d’éventuels troubles de sécurité inquiétaient les élus locaux de tous bords, et même les forces de l’ordre, rapportait Le Point lundi 9 janvier.

Ce mardi 10 janvier, l’union départementale de Force Ouvrière avait même déposé une demande de manifester à Rennes contre la loi Travail au même moment que le meeting de l’ancien Premier ministre dans la ville, le 16 janvier, observait Ouest-France. Autre signe des tensions, un événement Facebook "Farine Party" a été lancé par un collectif d’opposants à la loi Travail pour contester la venue de Manuel Valls dans la ville bretonne, alors que l’ex-Premier ministre avait été enfariné à Strasbourg le 22 décembre. Plus de 1700 personnes avaient marqué leur intérêt pour cet événement. Mais Facebook a ensuite supprimé cette page en journée ce mardi. De quoi susciter les critiques des anti-Valls qui se sont vengés…sur la page Facebook du meeting de Rennes, créée par les vallsistes du comité "l'Ile-et-Vilaine avec Vallsé".

 

 

"On t’a imposé de supprimer la farine party, c’est ça", a ainsi critiqué un internaute. "Mais où est l’événement Farine Party ?!!! #FarineGate" s’est interrogé un autre sur Facebook. Plusieurs ont lancé le hashtag "#JesuisFarineParty" ou "#FarinePartyGate", quand certains ont ironisé : "Comment peut-on avoir une place pour le meeting svp ? Je suis boulanger". Sur Facebook, d’autres internautes ont aussi blagué : "Fallait préciser sans gluten", en raison de l'allergie de Manuel Valls au gluten.

 

Le meeting décrié, qualifié de "suicide" par un cacique socialiste cité par Le Point, est toutefois reporté voire annulé selon les informations du Lab confirmées par l'AFP. En cause, selon l’entourage de l’ancien Premier ministre, l’impossibilité pour Jean-Yves Le Drian de participer à ce meeting, alors qu’il était annoncé. Le ministre de la Défense doit en effet participer ce jour-là à une réunion des chefs d’état-major de la coalition internationale contre Daech. C’est ballot.

Selon nos informations, le report de cette réunion se posait pourtant dès lundi soir dans l'équipe du candidat. Député et porte-parole de Manuel Valls, Philippe Doucet évoque des raisons politiques :

 

 

"Manuel Valls a eu beaucoup de sollicitations. La Bretagne est un gros enjeu et il y a plutôt une envie de garder ce meeting pour l’entre-deux tours de la primaire. On cherche à faire quelque chose d’assez fort durant l’entre-deux tours. Pourquoi pas faire ce meeting dans un lieu plus symbolique que Rennes, comme Lorient".

Jean-Yves Le Drian a en effet été maire de Lorient (Morbihan) entre 1981 et 1998. Le président du Conseil régional de la Bretagne accueillait les réunions du club Démocratie 2000, fondé par François Hollande en 1985. "Lorient est associée au réformisme", note Philippe Doucet, qui n’écarte pas non plus les problèmes de sécurité liés à ce déplacement à haut risque de Manuel Valls dans le report de ce meeting. Sans doute la vraie raison.

Du rab sur le Lab

PlusPlus