Le directeur de cabinet de Juppé estime que "si les Français ne le choisissent pas, c'est qu'ils sont des veaux", puis s'excuse

Publié à 19h05, le 25 novembre 2016 , Modifié à 19h05, le 25 novembre 2016

Le directeur de cabinet de Juppé estime que "si les Français ne le choisissent pas, c'est qu'ils sont des veaux", puis s'excuse
© Capture écran page Facebook Ludovic Martinez

Ce n’est pas forcément l’argument le plus convaincant pour voter Alain Juppé. Son directeur de cabinet à la mairie de Bordeaux, Ludovic Martinez, a estimé jeudi 24 novembre sur sa page Facebook que "si après ce débat les Français ne choisissent pas Alain Juppé, c’est qu’ils sont des veaux comme le disait le Général [de Gaulle ndlr]".

 

Dans son livre De Gaulle, mon père, Philippe de Gaulle raconte que le général de Gaulle aurait déclaré : "Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n'ont que ce qu'ils méritent". Des mots prononcés en 1940 à Londres, après la signature de l'armistice entre la France pétainiste et l'Allemagne.

Le message de Ludovic Martinez a été posté peu après le débat d’entre deux tours de la primaire de la droite entre Alain Juppé et François Fillon. Ludovic Martinez a été critiqué par certains internautes sur Facebook, notamment des fillonistes. Il a toutefois d'abord assumé ses propos, ce vendredi 25 novembre, tout en invoquant l’humour et le second degré :

 

 

Je m’exprime en tant que citoyen français et électeur. Ma fonction n’a rien à voir avec tout cela. Comment denier à un supporter le droit de défendre son champion jusqu’au bout ? Le match n’est pas fini (…) Je n’avais pas, il est vrai, mesuré que le défaut d’humour pouvait faire oublier le mot célèbre du Général et soit pris au premier degré. Comme si je pouvais m’extraire du peuple français auquel j’appartiens avec fierté.

 

Fidèle soutien du maire, dont il est le bras droit à la mairie de Bordeaux, Ludovic Martinez a néanmoins précisé, toujours sur Facebook, qu’il "souhaitera bonne chance au vainqueur quel qu’il soit". Il a ajouté : "Je connais François (Fillon, ndlr) et je sais que c’est un homme de qualité et je n’apprécie par certains de ses alliés".

Un peu plus tard, Ludovic Martinez a fait marche arrière : il a supprimé son post Facebook. Interrogé par France Bleu Gironde, le directeur de cabinet de la mairie de Bordeaux a dit "faire amende honorable". Il a déclaré :

 

 

Je l'ai fait dans un cadre personnel et non professionnel. J'ai voulu paraphraser le Général de Gaulle. Je n'ai voulu blesser personne. Ça a été très mal pris et je le conçois (…) Je regrette d’avoir blessé des gens car ce n’était pas du tout l’objet de ce mot.  

Vendredi après-midi, Alain Juppé s’est rendu à Colombey-les-deux Eglises pour un dépôt de gerbe sur la tombe du général de Gaulle. Un général qui a été évoqué à plusieurs reprises au cours de la campagne, particulièrement… par François Fillon.

Du rab sur le Lab

PlusPlus