Le gouvernement enclenche de nouveau l’article 49.3 pour la loi Travail

Publié à 12h00, le 05 juillet 2016 , Modifié à 12h58, le 05 juillet 2016

Le gouvernement enclenche de nouveau l’article 49.3 pour la loi Travail
Manuel Valls © AFP

REBELOTE- On s’y attendait *un peu*, c’est désormais chose faite. Le gouvernement va de nouveau recourir à l’article 49.3 de la Constitution pour le projet de loi Travail, qui revient devant l’Assemblée nationale ce mardi 5 juillet. Le dispositif sera enclenché sur les coups de 15 heures, à l’ouverture de la séance publique de la Chambre basse, selon le porte-parole du groupe socialiste à l'Assemblée nationale Olivier Faure, cité par Reuters.

Dés lundi 4 juillet, le secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen laissait entendre dans une interview au Monde que les choses ne traîneraient pas. A la question "faut-il appliquer le 49.3 dès le premier jour, ou laisser le débat se dérouler ?", il se faisait plutôt clair :

 

Nous avons eu une très mauvaise expérience en première lecture. […] Personne n’a envie de revivre ça.

Lundi soir, Manuel Valls confirmait au Parisien cette envie d’aller vite :

 

Pas la peine de perdre encore du temps.

Le Premier ministre devrait donc mettre sa volonté à exécution avant même le début des débats dans l’Hémicycle. Pour rappel, le gouvernement a déjà recouru à cet article pour la loi Macron ainsi que l'adoption de la loi Travail en première lecture. Cinquante-six députés avaient tenté de déposer une motion de censure "de gauche", sans succès. "Ne jouez pas, nous sommes en responsabilités", a déclaré Manuel Valls devant les députés socialistes, selon BFM TV. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus