Le lapsus de Fillon quand il demande à Juppé de dire quelle place il accordera à "Alain Bayrou"

Publié à 20h22, le 05 octobre 2016 , Modifié à 20h22, le 05 octobre 2016

Le lapsus de Fillon quand il demande à Juppé de dire quelle place il accordera à "Alain Bayrou"
© NICOLAS TUCAT / AFP

Alain Juppé est tantôt qualifié de "centriste mou", tantôt de "libéral dur". Le maire LR de Bordeaux voit là la preuve qu’il est sur le "bon chemin". Ses concurrents à la primaire de la droite, en revanche, voient surtout en lui un centriste. Le soutien que lui ont apporté de nombreuses personnalités issues du centre, et y compris François Bayrou, peut apparemment rendre François Fillon totalement confus sur le sujet.

Ce mercredi 5 octobre lors de l'émission "Questions d'info" LCP-France Info-Le Monde-AFP, l'ancien Premier ministre est interrogé sur le soutien apporté par François Bayrou à Alain Juppé. "Ça ne me choque pas", a répondu le député de Paris. Mais "ce qui serait intéressant, c'est de savoir si François Bayrou sera le futur Premier ministre d'Alain Juppé. C'est une question qu'il faudrait lui poser [...] Il faut que les gens sachent", a-t-il ajouté.

Et de poursuivre, le sourire aux lèvres quand il s'est rendu compte de son lapsus :

 

"

Ce serait intéressant qu'on sache quelle est la place que pourrait avoir Alain Bayrou, pardon François Bayrou...

"

Le maire MoDem de Pau a décidé de ne pas se présenter une quatrième fois à l’élection présidentielle si Alain Juppé sort vainqueur de la primaire le 27 novembre. Dans le cas contraire, il "prendra ses responsabilités", comme il aime le répéter.

François Fillon pourrait-il lui-même choisir François Bayrou comme Premier ministre ? "Ah non", a-t-il lâché. "J'ai du respect pour François Bayrou, même si j'ai été évidemment hostile aux décisions qu'il a prises et qui ont contribué à la défaite de 2012" en appelant à voter pour François Hollande face à Nicolas Sarkozy.

Du rab sur le Lab

PlusPlus