Le maire LR d'Argenteuil Georges Mothron va prolonger son arrêté anti-mendicité

Publié à 07h19, le 04 octobre 2016 , Modifié à 07h19, le 04 octobre 2016

Le maire LR d'Argenteuil Georges Mothron va prolonger son arrêté anti-mendicité
Le maire LR d’Argenteuil Georges Mothron © AFP

Mis en place cet été, l'arrêté anti-mendicité sera prolongé à Argenteuil. C'est ce qu'annonce monsieur le maire ce mardi 4 octobre dans Le Figaro. Après avoir commandé du répulsif Malodore pour éloigner les SDF du centre-ville en 2007, Georges Mothron poursuit donc sa lutte contre les mendiants. Mais pas seulement. Selon l'élu Les Républicains, ses mesures permettent aussi et surtout de lutter contre "des pressions extérieures". Il explique :

"

Des populations venues d'ailleurs sont déposées à Argenteuil et ils n'ont rien à voir avec notre ville. Ce sont souvent des filières Roms et parfois des pseudo-réfugiés. Ils sont envahissants.

 

"

Dans Le Parisiendimanche, le premier édile expliquait que "certains se faisant passer pour des Syriens". "Ils laissent les places très sales, c’est insupportable", ajoutaient-ils.

Cette vision ne plaît pas du tout à Marie-José Cayzac, conseillère municipale d'opposition. "Je ne peux pas accepter qu'une ville comme Argenteuil rejette les gens dans le besoin. S'il veut faire de la concurrence au FN, qu'il le dise tout de suite", disait-elle au Parisien, dimanche dernier.

Georges Mothron s'en moque. Lui voit un triple avantage à son arrêté anti-mendicité puisqu'il permet de :

1)     contrer les filières extérieures  

2)     lutter contre l'exploitation des mineurs

3)     redonner une belle image de la ville d'Argenteuil

Et peu importe les qu'en-dira-t-on. "Les détracteurs, ils n'habitent pas Argenteuil, je leur propose de venir voir. C'était les mêmes il y a 10 ans, j'avais même été attaqué par la Ligue des droits de l'Homme et j'ai été blanchi", rapporte Georges Mothron au Figaro,faisant référence justement à la commande de Malodore, en 2009. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus