Le numéro de portable d'Emmanuel Macron fuite sur internet (après le vol du téléphone d'un journaliste)

Publié à 12h45, le 18 septembre 2017 , Modifié à 12h49, le 18 septembre 2017

Le numéro de portable d'Emmanuel Macron fuite sur internet (après le vol du téléphone d'un journaliste)
Emmanuel Macron au téléphone © JACQUES DEMARTHON / AFP

C'est fou toutes les informations personnelles que l'on peut trouver sur les internets. Parfois, c'est par la faute de l'utilisateur lui-même, étourdi ou trop peu soucieux de la protection de ses données. D'autres fois, ce sont les maladresses ou la malveillance des autres qui vous exposent. Par exemple, le fait de voir son numéro de portable circuler sans contrôle peut être des plus désagréable.

Emmanuel Macron en a récemment fait l'amère expérience. Comme le révèle Challenges lundi 18 septembre, son 06 a en effet fuité "sur le net" après qu'un journaliste s'est fait "voler son téléphone". "Conséquence : le Président s'est fait bombarder de plus d'une centaine de messages... pas toujours flatteurs", ajoute l'hebdomadaire. Aucune précision, en revanche, sur la date à laquelle ces événements se sont produits, et par quels canaux exactement le numéro présidentiel s'est répandu.

Contacté par le Lab, l'entourage d'Emmanuel Macron confirme les faits et précise qu'ils se sont produits "il y a une grosse dizaine de jours". On explique qu'il s'agit par ailleurs d'un numéro que le chef de l'État "avait gardé car d'anciens contacts continuaient à le joindre" par ce biais, et non du numéro plus professionnel dont il a un usage plus important. Pour rappel, le Président utilise au quotidien deux smartphones - savamment mis en scène sur son portrait officiel.

Il n'y a "pas eu de faille de sécurité", ajoute l'Élysée, selon qui ce numéro "permettait d'échanger des informations non-sensibles". Pour ceux qui avaient encore de l'espoir : un changement de numéro a évidemment été effectué et celui qui a fuité ne permet plus de contacter Emmanuel Macron.

Refusant de préciser sur quels sites et/ou réseaux le 06 a été publié, l'entourage présidentiel ne peut "pas en dire plus" non plus sur d'éventuelles suites judiciaires à l'encontre de l'individu qui l'a fait fuiter. On ne sait donc pas si ce dernier a été identifié, encore moins interpellé.

Tout juste fait-on savoir qu"une vérification de sécurité" a été effectuée par les services de la présidence quant à l'identité de l'auteur d'un message menaçant, "comme à chaque fois que le Président reçoit une menace".

Du rab sur le Lab

PlusPlus