Le pronostic optimiste de Stéphane Le Foll pour France-Allemagne : 2-0... pour la France

Publié à 13h18, le 06 juillet 2016 , Modifié à 17h56, le 06 juillet 2016

Le pronostic optimiste de Stéphane Le Foll pour France-Allemagne : 2-0... pour la France
© montage avec photo @ FRANCK FIFE / AFP

Il a *un peu* séché sur la question de l'exclusion ou non du PS des députés qui signeraient une motion de censure qui ne serait pas déposée faute de trouver 58 paraphes. Alors lors de son point presse après le Conseil des ministres, Stéphane Le Foll, après quelques hésitations, a finalement décidé de répondre et de livrer son pronostic pour le match du 7 juillet qui va opposer à Marseille la France à l'Allemagne pour la demi-finale de l'Euro. ll analyse :  

"

C’est toujours difficile de faire ces pronostics. 2-0 pour la France. J’ai pas les noms des buteurs, ça pourra venir du milieu de terrain. Pogba peut un marquer un... Je vais aller jusqu'au bout et faire un pronostic d'enfer : (Pogba donc) et Giroud pas de la tête mais du pied. Les bookmakers sont prévenus

 

"

Sur l'exclusion des députés PS qui signeraient une motion de censure qui ne pourrait pas être déposée faute de signataires, il avait juste déclaré : "Alors là... question. Sujet posé auquel je ne peux pas vous répondre là comme ça."

Pour le pronostic, on souhaite qu'il se concrétise. D'autant que Stéphane Le Foll s'y connaît en football...

Pour ce qui est de la motion de censure de gauche que les députés PC, EELV et contestataires PS peuvent déposer jusqu'à 15h15 suite à l'utilisation le 5 juillet du 49-3 par Manuel Valls pour faire passer une nouvelle fois la loi Travail sans vote, on peut aider Stéphane Le Foll. L'intention qui ne se concrétise pas ne peut être sanctionné selon le Conseil national du 18 juin dernier qui a voté en faveur de l'exclusion des députés PS en cas de dépôt d'une motion.

C'est un peu comme au football, un beau tir qui atterrit à côté du but, ben ça compte pas.

La droite a elle annoncé qu'elle ne déposerait pas de motion de censure. Selon certains, dont François Bayrou, le match de demain ne serait pas pour rien dans cette décision.

 

   

Du rab sur le Lab

PlusPlus