Le PS va organiser sa primaire avec ou sans François Hollande

Publié à 19h24, le 17 juin 2016 , Modifié à 19h29, le 17 juin 2016

Le PS va organiser sa primaire avec ou sans François Hollande
Jean-Christophe Cambadélis © AFP

La primaire de la gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017 devrait donc bien avoir lieu. Selon Libération et Le Point, ce vendredi 17 juin, Jean-Christophe Cambadélis va faire adopter, samedi, le principe d'une "primaire de la Belle Alliance populaire". Une initiative que le premier secrétaire du PS aurait prise, selon l'hebdomadaire, en concertation avec François Hollande, au cours d'un tête-à-tête le 8 juin dernier.

Le chef de l'État pourrait d'ailleurs participer à cette primaire, ce qui serait inédit sous la Ve République. Selon Le Point, le président de la République voudrait faire de ce scrutin pré-présidentiel " une primaire de relégitimation". Elle permettra surtout, si elle a bien lieu, de savoir une fois pour toute quelle ligne prédomine au PS, un parti qui compte dans ses rangs des personnalités aussi opposées que Gérard Filoche et Manuel Valls. "On ne se dérobe pas au débat, contrairement à tout ce qui a été dit", déclare Jean-Christophe Cambadélis. Le premier secrétaire est sûr que l'électorat socialiste est plus modéré que les "frondeurs".

Le scrutin sera organisé fin décembre ou fin janvier. Jean-Christophe Cambadélis, cité par Libération, explique : 

"

Si la primaire de toute la gauche est possible, nous garderons les dates évoquées, soit les deux premières semaines de décembre. Si elle était impossible, nous organiserons ces primaires les deux derniers week-ends de janvier.

"

Plusieurs débats télévisés devraient être organisés.

Cette information est néanmoins surprenante : le 15 juin, Jean-Christophe Cambadélis avait enterré l'idée d'une primaire à gauche si François Hollande décidait de se présenter à sa propre succession. Il a apparemment changé d'avis… 

Mercredi 15 juin, la justice avait débouté les trois militants PS qui l'avaient saisie à propos de l'application des statuts du PS concernant la primaire. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus