Le scud du soir, de François Hollande à Emmanuel Macron : "Il sait ce qu'il me doit"

Publié à 22h31, le 14 avril 2016 , Modifié à 22h39, le 14 avril 2016

Le scud du soir, de François Hollande à Emmanuel Macron : "Il sait ce qu'il me doit"
© LIONEL BONAVENTURE / AFP

WHO'S YOUR DADDY ? - Rattrapé par le col, Emmanuel Macron. "En Marche" depuis quelques jours, le ministre de l'Économie s'est vu sérieusement remis à sa place par François Hollande, sur France 2 jeudi 14 avril. 

Interrogé sur les velleités d'indépendance de son ministre, illustrées par la création de son propre mouvement politique, le chef de l'État a fait un rappel des bases du genre sécos :

Emmanuel Macron, il a été mon conseiller, même avant que je devienne président de la République. Il est à sa tâche, il doit, comme ministre de l’Économie, permettre qu’il puisse y avoir autant de développement d’entreprises que possible, il est un promoteur de l’innovation technologique [...]. C’est sa tâche. Ensuite, qu’il veuille s’adresser aux Français, aller chercher des idées nouvelles, je ne vais pas l’en empêcher. Mais il doit être dans l’équipe, sous mon autorité.



C’est, entre nous, non pas simplement une question de hiérarchie – il sait ce qu’il me doit - mais une question de loyauté personnelle et politique.

"Sous mon autorité", "il sait ce qu'il me doit"... Un tir qui rejoindra probablement les "je décide, il exécute" et autres "collaborateur" des quinquennats précédents. 



À LIRE SUR LE LAB :

Deux heures après les déclarations d’Emmanuel Macron, François Hollande assure qu’il continuera à réformer

Du rab sur le Lab

PlusPlus