Législatives : Anne Hidalgo met son veto à une candidature d’Audrey Azoulay dans la circonscription de Cécile Duflot

Publié à 06h49, le 26 septembre 2016 , Modifié à 07h09, le 26 septembre 2016

Législatives : Anne Hidalgo met son veto à une candidature d’Audrey Azoulay dans la circonscription de Cécile Duflot
Audrey Azoulay aimerait bien récupérer la circo de Cécile Duflot. Mais c'est pas gagné. © BERTRAND GUAY / AFP

Le discours présidentiel a fait naître en elle une vocation, celle de se confronter au suffrage universel. Après le "discours de Wagram" de François Hollande, sa ministre de la Culture Audrey Azoulay expliquait avoir été touchée par la grâce et avoir "envie" d’être élue. Cela passe par la case législatives en 2017.

Reste désormais à trouver une circonscription. A Paris de préférence. Mais ça ne sera pas chose aisée pour cette ancienne conseillère culture de François Hollande à l’Elysée. Car Anne Hidalgo, la maire PS de Paris, a déjà prévenu qu’elle ne voulait pas de ministres candidats dans sa ville. Cela vaut pour tout ministre, Audrey Azoulay comprise.

Alors, selon un confidentiel de Libération de ce lundi 26 septembre, Anne Hidalgo a mis son veto pour que la ministre soit candidate dans la circonscription de l’écologiste Cécile Duflot. "La maire de Paris a fait directement savoir à Audrey AZoulay qu’il était hors de question qu’elle soit élue dans la circonscription de Cécile Duflot", écrit le quotidien.

Cette "circo" est en effet très prisée. C’est une circonscription en or pour la gauche que la candidate à la primaire EELV avait obtenu en 2012 au profit d’un accord électoral passé avec Martine Aubry dans le cadre de l’alliance PS-EELV.

Du rab sur le Lab

PlusPlus