Législatives : le mouvement écocitoyen "100%" de Francis Lalanne présente deux candidats… dans la même circonscription

Publié à 17h33, le 30 mai 2017 , Modifié à 17h33, le 30 mai 2017

Législatives : le mouvement écocitoyen "100%" de Francis Lalanne présente deux candidats… dans la même circonscription
Le chanteur de 58 ans se présente en tant que suppléant dans la première circonscription de l’Essonne, face à Manuel Valls. © AFP
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

BRÈVE DE CAMPAGNE - Comment perdre des électeurs déjà bien déboussolés dans des circonscriptions où il y a de très nombreux candidats ? Le mouvement écocityen "100%", alliance de 25 mouvements citoyens et dont le porte-parole n’est autre que le chanteur Francis Lalanne, a sa petite idée. Dans la 5e circonscription de la Haute-Garonne, "100%" présentera deux candidats, comme l’a relevé La Dépêche du midi, mardi 30 mai.

Alors qu'elle était investie par la Fédération "100%" sur la 6e circonscription en Haute-Garonne, Marie-Yvonnette Promi figure finalement sur la 5e circonscription. C’est en tout cas ce qui apparaît sur la liste définitive publiée le 23 mai par la préfecture de Haute-Garonne sur son site. Une question simple nous vient tout de suite en tête : mais pourquoi ? Comme l’explique La Dépêche du midi, "la candidate Marie-Yvonette Promi se présente sous l'étiquette UFCR (Union des forces citoyennes et républicaines), mais est quand même "labellisée" par la Fédération 100%. Marie Fourage, elle, représente le Rassemblement Eco-Citoyen, autre mouvement labellisé 100%".

Pour Alexis Boudaud-Anduaga, co-secrétaire national de "100%", le plus important, "c’est d’apparaître et de faire progresser nos idées" :

C'est une transcendance des mouvements politiques. Si un mouvement adhère aux valeurs de 100%, nous pouvons labelliser son candidat. L'important, c'est d'apparaître et de faire progresser nos idées.

 

Et pour faire encore plus simple, le mouvement de Francis Lalanne, candidat - en tant que suppléant - dans l'Essonne face à Valls, n’a investi personne dans la 6e circonscription de la Haute-Garonne. Logique la politique.

Du rab sur le Lab

PlusPlus