L’énorme scud de Macron à Chirac, Sarkozy et Hollande qui n’avaient "absolument aucune idée pour l’Europe"

Publié à 11h01, le 14 octobre 2017 , Modifié à 11h01, le 14 octobre 2017

L’énorme scud de Macron à Chirac, Sarkozy et Hollande qui n’avaient "absolument aucune idée pour l’Europe"
© AFP

La parole médiatique d’Emmanuel Macron est rare. Aux petites phrases distillées aux journalistes, le chef de l’Etat préfère les longues interviews. Après Le Point, c’est l’hebdomadaire allemand Der Spiegel qu’a choisi le Président pour parler d’Europe, dans un entretien publié vendredi 13 octobre.

Interrogé sur son discours de la Sorbonne, lors duquel il a annoncé vouloir "reconstruire l’Europe", Emmanuel Macron attaque très violemment ses prédécesseurs. Selon lui, aucun Président depuis François Mitterrand n’a eu de véritables "idées" pour l’Europe :

 

Depuis 2005, lorsque la France et les Pays-Bas ont voté 'non' à la Constitution européenne, personne n’a développé de vrai projet pour l’Union européenne. Et certainement pas la France. S’il y a eu des idées, elles sont venues de Wolfgang Schäuble ou Joschka Fischer, et ces idées allemandes ont été catégoriquement rejetées par la France. Je veux mettre fin à cela. Peut-être que je suis les pas de Mitterrand, qui voulait vraiment construire l’Europe. Mes prédécesseurs, par contraste, pensaient qu’il était meilleur de ne rien dire du tout et de garder toutes les options ouvertes. Cela peut sembler une approche tactique, mais peut-être était-ce simplement qu’ils n’avaient absolument aucune idée pour l’Europe.

Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande apprécieront…

Encore une fois, Emmanuel Macron se réfère à François Mitterrand. Lors de son investiture le 7 mai dernier, le nouveau Président s’était avancé devant la pyramide du Louvre au son de L'Hymne à la joie, de Beethoven, qui est l’hymne de l'Union européenne. Marchant seul ainsi, Emmanuel Macron rappelait le Président socialiste s'avançant vers le Panthéon, le jour de son investiture, en 1981. Détail qui n'en est pas un : résonnait dans l'air la même musique du compositeur allemand.

Du rab sur le Lab

PlusPlus