Les combats de tweets entre Patrick Mennucci et Jean-Claude Gaudin se poursuivent sur une affaire de toilettes publiques

Publié à 21h06, le 03 septembre 2013 , Modifié à 21h12, le 03 septembre 2013

Les combats de tweets entre Patrick Mennucci et Jean-Claude Gaudin se poursuivent sur une affaire de toilettes publiques
Capture du tweet de Patrick Mennucci

ET ÇA CONTINUE ENCORE ET ENCORE - Il n'y a pas de petit sujet. Il n'y a pas de petite politique. La preuve: lorsque Jean-Claude Gaudin décide de la fermeture de toilettes publiques d'une plage de la ville de Marseille, son opposant Patrick Mennucci mène la bataille, à nouveau, sur Twitter.

Réponse de l'édile marseillais :

Le tweetclash se poursuit ensuite sur le même dossier. Contacté par Le Lab, Patrick Mennucci l'assure: "je ne suis pas le troll de Jean-Claude Gaudin!". Mais il admet tout de même avoir le tweetclash facile :

C'est lui qui a commencé. Moi j'ai juste trouvé bizarre qu'il s'en prenne à des fonctionnaires. Il a répondu que c'est parce que j'étais jaloux [voir ici].

Je ne suis pas un troll. Je l'ai trollé une fois. Mais c'est lui, aujourd'hui. C'est lui qui réplique. 

S'il n'est pas un troll, donc, le socialiste marseillais assure tout de même avoir mené l'enquête sur les pratiques numériques du maire de Marseille. Et il a des éléments permettant selon lui de prouver que Jean-Claude Gaudin ne tweete pas personnellement :

J'ai commencé par faire remarquer qu'il avait 8000 followers et 0 abonnement. C'est vraiment un garçon qui s'intéresse à ce que disent les autres...

Il ne sait même pas se servir d'un téléphone portable. C'est peut-etre le seul maire de France qui n'ait pas un ordinateur sur son bureau !

Et je me suis rendu compte qu'il ne tweetait jamais le week-end...

Autant d'éléments qui permettent de conclure selon lui que le maire de Marseille laisse toute lattitude à un community-manager pour gérer son compte Twitter. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus