Les petites blagues de François Hollande sur la croissance de Thalès, celle de la France et son avenir post-2017

Publié à 14h47, le 28 avril 2016 , Modifié à 14h53, le 28 avril 2016

Les petites blagues de François Hollande sur la croissance de Thalès, celle de la France et son avenir post-2017
François Hollande sur le site de Thalès à Genevilliers, jeudi 28 avril 2016 © BENOIT TESSIER / POOL / AFP

LA PÊCHE - Mais c'est qu'elle tombait bien, cette visite présidentielle chez Thalès. En présence de François Hollande sur son site de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), jeudi 28 avril, le groupe d'électronique français a annoncé son intention d'embaucher 6.000 personnes cette année, dont 2.000 à 2.500 en France.

Une bonne nouvelle qui succède à d'autres ces derniers jours, entre la forte baisse du chômage sur le mois de mars et le contrat record obtenu par DCNS auprès de l'Australie pour la livraison de douze sous-marins. Le tout dans une période où le chef de l'État, le gouvernement et leurs soutiens répètent que "ça va mieux" en France sur le plan économique...

> À lire : François Hollande considère que son gouvernement est le plus à gauche du monde (à part celui de Nicolás Maduro au Venezuela)

Alors forcément, François Hollande ne boude pas son plaisir. Visiblement mis d'humeur badine par ce contexte porteur, le Président s'est ainsi - comme souvent - fendu de quelques blagounettes dont il a le secret. Comme celle-ci, rapportée par l'agence de presse Reuters :

 

"

J'imagine que, puisque vous avez une croissance de 5% sur les trois prochaines années, que vous aurez ce rythme toujours et j'espère être là pour le vérifier. Donc je reviendrai autant de fois que nécessaire.

"

Sous-entendu : après 2017 et donc sa réélection à la présidence de la République.

Ou encore celle-là, dans laquelle François Hollande souhaite pour la France le même succès que celui de l'entreprise :

Président des petites blagues un jour, Président des petites blagues toujours.



À LIRE SUR LE LAB :

La petite blague de Hollande aux pilotes sur le "Charles-de-Gaulle" : "Continuez à dire du bien des Rafale"

Du rab sur le Lab

PlusPlus