Les quatre mouvements de défense du bilan de François Hollande vont fusionner à l’occasion d’un grand meeting début juillet

Publié à 17h04, le 03 juin 2016 , Modifié à 17h07, le 03 juin 2016

Les quatre mouvements de défense du bilan de François Hollande vont fusionner à l’occasion d’un grand meeting début juillet
© Giphy

C’est bien gentil de lancer des initiatives individuelles, mais il y a un moment où il faut savoir jouer collectif. Selon Libération, l’ensemble des mouvements lancés ces dernières semaines pour défendre le bilan de François Hollande vont fusionner.

Après l’intervention télévisée du chef de l’Etat sur France 2, mi-avril, lors de laquelle il a prononcé le fameux "ça va mieux", de nombreuses initiatives ont fleuri pour défendre le bilan de l’exécutif. C’est le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll qui s’est lancé le premier avec "Hé Oh la gauche", suivi de près par la "Belle alliance populaire" du Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis. Et puis le chef de file des députés PS Bruno Le Roux a créé "Du progrès en plus", avant que le Premier ministre Manuel Valls fonde lui aussi son mouvement, "La France est belle", pour rencontrer les Français.

Début juillet, tout ce petit monde se réunira à l’occasion d’un grand meeting consacré à la "fierté du bilan", selon un organisateur de la réunion cité par Libération.

Le journal précise que - tiens, surprise - Emmanuel Macron n’y participera pas. Le ministre de l’Economie a préféré une démarche individuelle en lançant, fin mai, sa grande marche pour faire l’état du pays.

À LIRE SUR LE LAB :

François Hollande fait le bilan : "Oui, ça va mieux"

Après la BAP, "Hé oh la gauche" et "Du progrès en plus", François Hollande conclut la grosse séquence "défense du quinquennat"

Du rab sur le Lab

PlusPlus