Lui Président, Emmanuel Macron ne nommera pas ministre Ségolène Royal ou Marisol Touraine au nom du renouvellement

Publié à 18h43, le 09 mars 2017 , Modifié à 18h46, le 09 mars 2017

Lui Président, Emmanuel Macron ne nommera pas ministre Ségolène Royal ou Marisol Touraine au nom du renouvellement
© STEPHANE DE SAKUTIN AFP

On savait déjà que lui Président, sa femme Brigitte aurait un rôle, un vrai, mais sans rémunération. On savait aussi qu'Emmanuel Macron adorerait nommer une femme Premier ministre (annonce faite le 8 mars bien entendu). Forcement depuis 24h, les cerveaux sont en ébullition. Mais quelle femme ? Dans un entretien à Femmes actuelles, il donne des indices. Ne figurent dans sa short list ni Ségolène Royal, ni Marisol Touraine. Il explique pourquoi elles ne seront pas à Matignon. Et on apprend au passage qu'elles ne seront pas au gouvernement non plus. Il dit :    

 

"

Je vais être direct avec vous. Il y a une promesse de renouvellement et d’alternance dans l’offre politique que nous portons. J’ai beaucoup de respect pour ces deux femmes mais elles n’ont pas vocation à avoir des responsabilités dans un gouvernement qui serait le mien parce que il faut faire monter de nouveaux talents, de nouvelles forces politiques. Il faut absolument que cette promesse de renouvellement et d’alternance soit concrète. Si je reprenais les mêmes, je trahirais cette promesse initiale. Je n’ai pas dit que ce serait forcément une femme, je le souhaite mais je cherche le meilleur profil pour le pays. On ne rend pas service à la cause féminine en faisant cela. J’ai plusieurs noms en tête, c’est un choix très compliqué. Mais ce ne sont pas les deux noms que vous avez évoqués. 

"

Ni ministre, ni Premier ministre. Pas de quoi chagriner Ségolène Royal qui, si elle aime beaucoup Emmanuel Macron, voit son avenir plutôt à l'international. Marisol Touraine qui n'a pas encore exprimé son inclinaison pour l'un ou l'autre des candidats pour cette présidentielle, devrait apprécier.

Du rab sur le Lab

PlusPlus