Macron salue et attaque une dernière fois Pierre de Villiers depuis le plateau du Vélo Club, article le plus lu de la semaine

Publié à 17h12, le 23 juillet 2017 , Modifié à 17h13, le 23 juillet 2017

Macron salue et attaque une dernière fois Pierre de Villiers depuis le plateau du Vélo Club, article le plus lu de la semaine
© Montage le Lab

#TOPHEBDO – Mais… Ne serait-ce pas dimanche ? Mais oui, tout à fait. Et qui dit dimanche dit Top Hebdo du Lab, soit le classement des articles les plus lus cette semaine sur notre merveilleux site internet.

Cette semaine, c'est la dernière attaque d’Emmanuel Macron à Pierre de Villiers depuis le plateau du Vélo Club qui a retenu votre attention. Mais ce n’est pas tout...

#1 Bon vent Pierre, et vive le sport

Mercredi 19 juillet, quelques heures après la démission du chef d'État-major des armées, Emmanuel Macron était sur France 2, sur le plateau du Vélo Club, pour parler… du Tour de France. Mais il n’a pas échappé à une question sur Pierre de Villiers. Alors, il lui a rendu hommage (toujours depuis le plateau du Vélo Club, donc). Sans oublier de l’attaquer une dernière fois.

[À LIRE ICI]

#2 L’autre, elle se croit à Nouméa

Cette semaine a été marquée, à l’Assemblée, par l’examen du projet de moralisation de la vie publique. Certains députés ont fait part de tous leurs désarrois. Ce qui n’est pas franchement reposant. Le craquage est donc possible. Et c'est exactement ce qu'il s’est passé, mercredi 19 juillet, en fin de séance de la commission des lois. La présidente Yaël Braun-Pivet a dézingué ses collègues de La République en marche. Sauf que le micro de son interlocuteur était resté ouvert…

[À VOIR ICI EN VIDÉO]

#3 Mon chat a mangé ma dissert’

Jimmy Pahun est, pour dire les choses simplement, souvent absent de l'Assemblée nationale. Depuis le début de la nouvelle législature fin juin, le député MoDem du Morbihan n'a été présent que deux fois au Palais Bourbon. Ce qui n'est pas beaucoup. Et pour justifier de n’avoir pas pris part au vote sur le projet de loi portant habilitation à réformer le Code du travail par ordonnances, il a avancé une excuse osée : personne ne lui avait dit qu’il fallait venir voter.

[À LIRE ICI]

#4 Take My Breath Awaaaay

Pour son opération réconciliation avec les militaires, au lendemain de la démission du chef d’état-major des armées, Emmanuel Macron s’est rendu, jeudi 20 juillet, sur la base aérienne 125 d’Istres (Bouches-du-Rhône). Il a promis que le budget de la Défense serait le seul budget à augmenter l'an prochain. Surtout, le Président nous a offert une séquence dont il a le secret : il s’est vêtu tel un pilote de l'armée de l'air. Ce qui nous a fortement fait penser à Top Gun. Du coup, on vous a fait un petit montage.

[À VOIR ICI EN VIDÉO]

#5 On oublie tout et je deviens président

LREM avait maintenu l’investiture d’Olivier Serva pour les législatives, bien que ses propos sur l’homosexualité qualifiée d’"abomination" aient fait polémique. Élu député de Guadeloupe en juin dernier, il est devenu, un mois tout pile plus tard, président de la délégation Outre-mer de l’Assemblée nationale.

[À LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus