Malgré la hausse du chômage en août, El Khomri l’assure : "l’inversion de la courbe, elle est là"

Publié à 10h44, le 27 septembre 2016 , Modifié à 10h44, le 27 septembre 2016

Malgré la hausse du chômage en août, El Khomri l’assure : "l’inversion de la courbe, elle est là"
Myriam El Khomri. © AFP

Malgré les chiffres désastreux du chômage en août, les partisans de François Hollande restent po-si-tifs. Après Bruno le Roux qui persiste à expliquer que "ça va mieux", Myriam El Khomri a assuré, ce mardi 27 septembre sur Radio Classique, que "l’inversion de la courbe" du chômage "est là". Elle dit, minimisant les mauvais résultats estivaux :

"

Nous savons bien que nous avons des variations mensuelles extrêmement fortes d'un mois à l'autre. C'est pour cela qu'on regarde le taux dit par l'Insee (...). L'inversion de la courbe, elle est là, quand on regarde les chiffres de l'Insee.

"

Reconnaissant tout de même qu’il y a "une forme de trou d’air au mois d’août", la ministre du Travail estime que "la tendance depuis le début de l’année est à la baisse du chômage, elle reste à la baisse du chômage". Pour appuyer son propos et sa positive attitude, Myriam El Khomri met en avant le taux de chômage calculé par l’Insee :

"

Les chiffres mensuels, certes négatifs, ne remettent pas en cause ni la trajectoire ni le chemin parcouru en la matière. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est l'Insee, qui dit que depuis un an le taux de chômage en France est passé de 10,5% à 9,9%.

"

Mais, précise-t-elle, "les chiffres mensuels ne sont pas l’alpha et l’oméga de la politique qui est menée".

Si inversion de la courbe du chômage il y a, cela veut dire que François Hollande, qui a lié sa candidature à ce paramètre, peut se représenter. Et même si ce n’est pas le cas, il le peut, selon Jean-Marie Le Guen. Le secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement, proche de Manuel Valls, estime qu’une candidature de François Hollande en 2017 est envisageable même si le chômage ne baisse pas. Insee ou pas Insee.

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Inversion de la courbe du chômage : le timing se resserre pour le gouvernement

Du rab sur le Lab

PlusPlus